La Critique Photo est une nouvelle rubrique vous permettant d’avoir notre avis sur vos images, une fois par semaine.

Nikon D80 – 50 mm – 1/80 – f/3.2 – ISO 400 / Kumkapi Fish Market – Damien

Lors d’un voyage à Istanbul, j’ai pris cette photo d’un vendeur de poisson qui était en train d’arroser les poissons de son étal. Ces poissons étaient destinés à être vendu au menu du restaurant voisin.

C’est une scène intéressante, car plusieurs éléments peuvent être exploités. Il y a la rangée de bacs de couleurs en bas, l’étalage des poissons, le grand fond vert, et le poissonnier qui rafraîchît sa marchandise.

Le fond de l’image en revanche n’apporte rien à l’image. Et plusieurs éléments ne sont qu’à moitié dans l’image (ampoules au plafond, bac de droite…) : n’oubliez pas, en photo, il faut inclure ou exclure un élément, jamais le mettre qu’à moitié.

Le photographe a voulu capturer l’eau qui se fige dans l’action, ce qui donne un effet très intéressant. Cependant, en prenant l’ensemble de la scène, le photographe ne s’est pas engagé dans une composition en jouant avec les différents éléments : l’étalage est en retrait, l’action du poissonnier n’est pas très marquée, même le jet n’est pas très visible, augmenter la vitesse aurait donné plus de « consistance » à l’eau.

Une autre prise de vue, face à l’étalage, aurait mis en avant le fond vert avec les différents poissons, le personnage aurait été de dos, à contre jour ce qui aurait rajouté une touche de style. Et l’arrière plan aurait été moins visible.

Les plus :

  • une scène intéressante qui restitue un moment de vie / travail
  • des couleurs contrastées donnant un aspect vivant à l’image
  • un effet d’eau « gelé »(mais qui pourrait l’être un peu plus)

Les axes d’améliorations :

  • d’autres prises de vue : des éléments riches mais inexploités
  • un cadrage trop vague : penser à cerner votre sujet de façon claire
  • l’action du poissonnier est un peu molle : en attendant un peu, la scène aurait pu être plus démonstrative encore

L’avis de la communauté : vous avez l’âme d’un critique ? Participez dans les commentaires !