Je suis sûr que cette idée vous est déjà passée par la tête : quel serait l’objectif que je garderai avec moi si je ne devais en choisir qu’un seul ?

Digital Photography School a posé la question à ses lecteurs et voici le résultat. Il y a eu 334 réponses et les lecteurs ont proposé 82 objectifs différents.

Dans la tête de liste, on retrouve certains objectifs assez connus :

Pour Nikon (par Damien)

Le zoom transstandard 18-200 mm AF-S f/3.5-5.6G IF ED VR II est stabilisé, très polyvalent et permet d’avoir à la fois un grand angle et un zoom, ce qui est très pratique en cas de reportage où il faut être léger.

La focale fixe 50 mm f/1.4G vient ensuite, avec une ouverture à f/1.4 (plus cher donc que celle avec une ouverture à f/1.8). C’est un objectif peut être assez limité pour certains, mais sa qualité optique et sa faible profondeur de champ permet de l’utiliser pour réaliser de belles photos, et en plus, il n’est pas trop lourd, donc parfait pour constituer l’objectif de prédilection. D’ailleurs, Bert Stephani, photographe belge, a lancé un projet photo (50/50) avec seulement cet objectif. On le retrouve également sur de nombreux projets 365 days.

Le 24-70 mm f/2.8G ED est également dans le trio de tête chez Nikon

Pour Canon (par Guillaume)

Chez Canon, on retrouve quatres zooms à ouverture constante (les séries L, pros en particulier)

Le zoom transstandard 24 / 70 mm f/2.8 L USM, un objectif très polyvalent et lumineux, léger et peu encombrant il sera votre allié dans tous les déplacements. Sa très grande ouverture et sa mise au point minimum faible vous permettra de prendre des photos à la limite de la macro, et/ou dans des conditions de faible luminosité.

Le 24 / 105 mm f/4.0 L IS II USM quant à lui est moins lumineux et à plus de profondeur de champs mais dispose de la stabilisation d’image, qui lui permet aussi d’être extrèmement polyvalent en utilisable en faible lumière

Le téléobjectif 70 / 200 mm f/2.8 L IS USM, un téléobjectif stabilisé dont la présentation ne se fait plus parmi les canonistes. C’est, de la gamme, le plus lumineux et le plus efficace. Mais cette Rolls des téléobjectifs porte bien son nom,  1 800€ pour près de 1 700 gr. A mon avis s’il ne devait en rester qu’un seul, celui-ci en ferait partie. Reste à voir s’il ferait partie de toutes vos randonnées.

Pour finir, comme chez Nikon, l’indémodable focale fixe 50 mm f/1.4 USM, d’un bon rapport qualité-prix. Evidemment moins abordable que la version f/1.8, mais bien plus lumineux et rapide en autofocus, il peut vite devenir un objectif unique et de prédilection.
(Personnellement je n’ai eu que celui la pendant 2 mois, et j’en suis toujours plus que ravi, sans me sentir brimé pour la composition.)
Toujours personnellement, je m’étonne de ne voir aucun objectif grand angle dans la liste. J’ai utilisé un Canon EF-S 10-22 mm – f/3.5-4.5 USM pendant plus d’un an. Aujourd’hui contraint par le Full Frame je m’en suis séparé pour utiliser son grand frère le Canon EF 17-40 mm f/4.0 L USM, que je découvre un peu plus chaque jour. Très lumineux, un autofocus agressif et fiable, pour un prix et un encombrement presque raisonnable (moins de 1 000€ pour 670 gr), il est polyvalent et indispensable pour les photos de paysages d’architecture, de groupe, ou d’intérieur.

Pour les autres constructeurs

Chez Sony, on parle du zoom transstandard 18-250 mm F3.5-6.3, et chez Pentax on parle du 16-50mm f/2,8 ED AL (IF) SDM
(que d’abréviations…).

Retrouvez tous les résultats dans l’article de Digital Photography School : The Lenses We Would Have If We Could Have No Other Lenses.