En photo, vous avez sûrement déjà dû lire comme conseil de « faire la mise au point sur l’infini ». Qu’est-ce que cela signifie et comment effectuer ce réglage ? C’est ce que nous allons voir dans ce Mercredi Pratique.

La mise au point sur l’infini, kesako ?

Parler de mise au point sur l’infini pourrait sembler techniquement faux, car l’infini, si vous vous souvenez de vos cours de mathématiques, est plus une destination vers laquelle nous tendons qu’un plan sur lequel nous pouvons nous arrêter et faire la mise au point.

En photographie, c’est cependant un peu différent, car la mise au point est capable d’être réalisée sur un plan donné et permettre d’obtenir des sujets nets avant et après ce plan, en fonction de l’ouverture, de la distance focale et surtout de la distance à laquelle la mise au point est effectuée.

Vers l'infini et l'au-delà

Vers l’infini et au-delà

C’est ainsi que faire la mise au point sur un plan très éloigné équivaut en photographie à faire la mise au point sur l’infini. Faites le test : en faisant la mise au point automatique sur un élément se trouvant à plusieurs centaines de mètres de vous, votre appareil se placera en position de mise au point infinie.

D’ailleurs, l’hyperfocale utilise également le concept de la mise au point à l’infini, car la définition même de l’hyperfocale est la distance de mise au point qui permet d’avoir tous les sujets nets entre un plan donné et l’infini.

Pourquoi utiliser la mise au point sur l’infini ?

La mise au point sur l’infini peut être utile dans de nombreux cas, notamment lorsqu’il est difficile d’effectuer une mise au point correcte sur un sujet lointain. C’est par exemple le cas pour les feux d’artifice, les photos d’étoiles ou d’astronomie, les éclairs ou bien même les photos de paysages lointains.

Les photos du ciel, un candidat idéal pour la mise au point à l'infini

La photo du ciel et de nuit, candidat idéal pour la mise au point à l’infini

Dans ces cas, il est bien plus simple de régler la mise au point de son appareil sur l’infini que de chercher à régler la mise au point finement.

Comment régler la mise au point sur l’infini ?

Maintenant que vous avez compris l’intérêt de la mise au point sur l’infini, voyons le point qui nous intéresse le plus : comment régler la mise au point sur l’infini.

La réponse la plus simple pourrait être de tourner la bague de mise au point au maximum pour venir toucher le petit symbole infini présent sur votre objectif, mais ce n’est pas aussi simple que cela.

Régler la mise au point avec un objectif à blocage

Sur les systèmes reflex, la majorité des objectifs un peu anciens disposent d’un système à blocage. Lorsque vous tournez la bague de mise au point, cette dernière se bloque ainsi généralement parfaitement au niveau du symbole représentant l’infini. Il s’agit généralement des objectifs ne disposant pas de moteurs autofocus et plutôt adaptés à l’époque de la photographie à mise au point manuelle.

Nikon-50-1.4

Dans ce cas là, la mise au point à l’infini se fait simplement en se mettant en mise au point manuelle et en tournant la bague de mise au point jusqu’au blocage.

Si vous souhaitez contrôler la mise au point, vous pouvez prendre une photo (de préférence de jour) avec ce réglage et avec un élément se trouvant à une grande distance de vous. En regardant l’image à 100%, cet élément devrait être net.

Régler la mise au point avec un objectif sans blocage ou blocage mou

Depuis l’avènement de l’autofocus, la construction des objectifs à un peu changé. Aujourd’hui, les objectifs récents disposent toujours pour la plupart du symbole infini, mais il est possible de faire la mise au point au-delà et il n’y a pas de véritable blocage. Cela varie en fonction des constructeurs, mais de manière générale, arriver en bout de course de la bague de mise au point ne veut plus dire être à l’infini.

Pourquoi être passé d’un système à blocage à un système moins précis ? Les arguments varient. Certains constructeurs indiquent que cela permet de compenser le changement du point de mise au point à l’infini intervenant suite à un changement de température de l’objectif. D’autres indiquent que cela permet d’améliorer l’autofocus à mesure de contraste. Enfin, cela permettrait également d’augmenter la durée de vie du moteur autofocus en évitant que ce dernier ne vienne buter de manière abrupte en fin de course.

Pour certains utilisateurs, il s’agit tout simplement une question de coût. En évitant de devoir calibrer précisément chaque objectif, les constructeurs économisent de l’argent avec pour résultat un point infini moins précis pour le photographe.

Dans tous les cas, si vous avez un objectif sans blocage ou blocage mou, il faudra observer l’indicateur présent sur votre objectif afin de voir si vous êtes bien au niveau de l’infini. En effet, même un petit décalage peut risquer de rendre votre photo complètement floue, comme certains lecteurs ont pu en faire l’expérience durant la Nuit des Étoiles cette année. De manière générale, allez jusqu’au bout vers l’infini (vous m’avez compris) et regardez si le trait blanc de votre objectif est bien aligné avec le symbole (ou sur certains objectifs, un autre trait blanc). Généralement, vous serez un peu trop loin, et il suffit de revenir un peu en arrière pour aligner le trait avec le symbole.

Sur certains objectifs, l'alignement ne se fait pas avec le symbole infini mais avec un trait en forme de L

Sur certains objectifs, l’alignement ne se fait pas avec le symbole infini mais avec un trait en forme de L

Mon conseil : faites un test en pleine journée afin de vérifier que lorsque la bague de mise au point est alignée avec le symbole infini, votre photo est nette.

Régler la mise au point avec un appareil photo sans information sur l’objectif

Sur les appareils photo compacts et certains hybrides, il n’y a parfois aucune information de mise au point sur l’objectif, même si ce dernier a la possibilité d’effectuer une mise au point manuelle. Si votre appareil ne vous laisse pas régler la mise au point en manuel, cela risque par contre d’être compliqué, voire impossible.

Sur cet objectif Olympus, aucune indication de mise au point n'est visible

Sur cet objectif Olympus, aucune indication de mise au point n’est visible

Pour réussir à régler la mise au point sur l’infini, il va donc falloir ruser, mais heureusement ce n’est pas si compliqué que cela en a l’air.

Si vous êtes en pleine journée, vous pouvez viser un élément se trouvant à une grande distance comme un arbre, une montagne, ou même un nuage et utiliser l’autofocus de l’appareil. Ce dernier ne devrait pas avoir de problème pour réussir la mise au point. Ensuite, il vous suffit de ne pas toucher à la bague de mise au point et de passer en focus manuel. Votre appareil est ainsi réglé sur l’infini.

De nuit, c’est un peu plus compliqué, car pour que votre appareil « accroche » un sujet lointain il lui faudra de la lumière. Heureusement, la Lune ou même les étoiles peuvent ici être vos alliés en servant de source de lumière suffisamment forte pour effectuer la mise au point à l’infini. Une fois réglée, mettez-vous en manuel et ne touchez plus à la bague de mise au point.

© James Offer / Flickr

© James Offer / Flickr

Enfin, si votre appareil dispose d’un mode Live View, vous pouvez vous aider de la visée à l’écran pour vérifier la mise au point, comme nous l’avons indiqué dans cet article pour améliorer la netteté de vos photos de nuit. En pointant votre appareil vers une source lumineuse à distance, vous pouvez utiliser le mode Live View et le zoom à l’écran pour ajuster correctement votre mise au point à l’infini à l’aide de la bague d’objectif.

Afin de réduire les risques de mise au point ratée, vous pouvez réduire l’ouverture de votre objectif (par exemple à f/16), mais il vous faudra peut-être utiliser un trépied pour stabiliser l’image.

Mise au point à l’infini et zoom

Si vous réglez votre mise au point à l’infini et que vous zoomez, il est possible que vous ayez à réajuster la mise au point sur l’infini. Cela dépend du type d’objectif que vous utilisez : parfocal ou varifocal.

Les zooms parfocal conservent la même mise au point en zoomant alors que les zooms varifocal ne conservent pas le réglage. Vous pouvez trouver cette information dans les caractéristiques de votre objectif.

Conclusion

La mise au point à l’infini n’est pas forcément quelque chose que vous allez utiliser tous les jours, mais lorsque vous en aurez besoin, vous savez désormais comment utiliser votre appareil. Nous vous conseillons de vous exercer avec votre appareil avant afin de savoir de quel objectif vous disposez et ainsi connaître la méthode correspondante.