horizon
Mercredi pratique 10

MP #123 : tout savoir sur la ligne d’horizon en photo

Cette semaine, nous vous parlons d’un point essentiel en photographie : la ligne d’horizon. Droite ou penchée, au centre ou décentrée dans votre photo, la ligne d’horizon a un rôle bien plus important que vous ne le pensez dans l’attrait de vos photos. Faisons donc le point sur cet horizon qui tracasse de nombreux photographes.

© Damien Roué - ce qu'il ne faut pas faire

© Damien Roué – ce qu’il ne faut pas faire

Où placer votre ligne d’horizon ?

Par définition, la ligne d’horizon est cette ligne horizontale qui sépare la terre du ciel lorsque vous regardez au loin. Elle peut être entièrement visible (par exemple à la mer) ou masquée, mais il faut toujours la prendre en compte lorsque vous photographiez, surtout pour la photo de paysage.

Lorsque vous composez votre photo, vous vous demandez peut-être où placer votre ligne d’horizon. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse à cette question, mais vous devez adapter votre choix et votre composition en fonction de l’effet recherché et des éléments présents dans votre image.

L’horizon au centre de votre image

La première solution est de placer la ligne d’horizon au centre de l’image, ce qui veut dire que votre horizon départagera votre image en deux zones de taille égale. En général, la moitié supérieure est remplie par le ciel, et la moitié inférieure par la terre ou l’eau.

© Damien Roué

© Damien Roué

Cette composition permet d’obtenir une image bien équilibrée, bien proportionnée, et permet aux deux parties de conserver une part égale aux yeux du public. Cela sera particulièrement intéressant pour de la photographie d’architecture où une symétrie parfaite est parfois recherchée.

Pour le reste, placer la ligne d’horizon au centre de l’image rend parfois l’image inintéressante, comme si le photographe ne souhaitait pas assumer un choix et se contentait donc de la moyenne.

L’horizon aux tiers inférieur ou supérieur de votre image

Pour éviter de placer la ligne d’horizon au milieu de votre photo, vous pouvez opter pour la règle des tiers très connue en composition et positionner votre horizon sur l’une des lignes horizontales qui séparent votre photo en trois. Il n’est pas forcément nécessaire de toujours placer l’horizon sur une des lignes, c’est juste un guide pour vous aider.

© Damien Roué

© Damien Roué

Si vous souhaitez mettre en avant un ciel riche avec des nuages, optez pour l’horizon placée dans le tiers inférieur de votre image. De cette manière deux tiers de la photo seront consacrés au ciel, lui donnant tout l’espace pour s’exprimer.

horizon1

© Damien Roué

horizon2

© Damien Roué

Au contraire, si vous voulez mettre en avant des éléments se trouvant dans la partie inférieure de votre photo, comme par exemple des rochers sur un paysage de mer, optez pour la ligne d’horizon positionnée au tiers supérieur de votre image. C’est d’autant plus utile si vous utilisez une focale courte type grand angle car cela permettra d’intégrer dans le cadre les éléments au premier plan, particulièrement utiles pour donner de la dynamique à votre image.

horizon4

© Damien Roué

Comment faire lorsque la ligne d’horizon n’est pas visible ? Il suffit alors de placer les éléments qui forment la ligne au même niveau que la ligne d’horizon.

© Damien Roué

© Damien Roué

Comment obtenir une ligne d’horizon droite ?

Maintenant que nous avons une idée de la manière de placer l’horizon dans notre composition, parlons d’un autre problème : les lignes d’horizon penchées. Lorsque vous photographiez, vous êtes souvent concentré sur de nombreux réglages, surtout en manuel, et parfois la ligne d’horizon vous sort de la tête. En visualisant vos photos à l’écran, vous découvrez seulement que cette image est réussie, mais penche un peu d’un côté.

Voici quelques conseils pour vous aider à obtenir des lignes d’horizon droites lors de la prise de vue ou à les corriger en post-production.

Durant la prise de vue

Commencons par parler d’un accessoire que nous avons pu voir chez certains photographes il y a quelques années : le niveau à bulle que l’on fixe sur son appareil photo. Ce cube vert fluo pourrait rassurer certains photographes, mais pour nous ce n’est qu’un gadget inutile. Lorsque vous avez l’oeil dans le viseur, vous ne regardez pas ce niveau, et il y a des manières bien plus simple d’obtenir une image droite.

Sur de nombreux appareils photo, anciens et modernes, il est possible d’utiliser les collimateurs de mise au point ou le quadrillage (dans le viseur et/ou en mode Live View) avec la règle des tiers. Pour obtenir un horizon droit, il suffit de placer deux collimateurs présents sur la même ligne horizontale sur la ligne d’horizon, et c’est encore plus simple avec le quadrillage, il suffit de l’aligner avec l’horizon.

focus

Certains appareils peuvent également afficher en mode Live View un horizon virtuel, un peu comme dans le cockpit d’un avion, vous permettant de maintenir votre appareil photo droit, même sans avoir d’horizon visible sur l’image. Sur certains appareils hybrides, cette fonction peut même être directement disponible dans le viseur grâce à l’électronique embarquée, un très bon point.

hybride

© MacLean Photographic

Enfin, sur certains reflex comme le Nikon D800, il est possible d’avoir des indications dans le viseur optique, grâce à des petites barres apparaissant au milieu en bas et à droite du cadre. Plus il y a de barres d’un côté, plus cela signifie que l’appareil est penché.

Nikon D800 : viseur à gauche et horizon en Live View à droite

Nikon D800 : viseur à gauche et horizon en Live View à droite

Si votre cadrage ne correspond pas à cet alignement sur les collimateurs, vous pouvez toujours faire la mise au point en pressant le déclencheur à mi-course puis recadrer votre photo, tout en faisant attention de ne pas pencher votre image.

En post-production

Malgré ces petites techniques, il arrive que l’horizon de vos photos ne soit pas droit et ce n’est pas très grave, car vous pouvez facilement le corriger en post-production, en utilisant de nombreux logiciels photo.

Avec votre mobile, le logiciel de gestion de photos de votre appareil doit sûrement avoir une option permettant de redresser l’image.

Sur ordinateur, nous allons vous présenter deux manières de redresser une image, sous Lightroom et sous Photoshop, mais rassurez-vous ces techniques fonctionne avec de nombreux logiciels de retouche d’image.

La seule limite à la correction en post-production, c’est que vous devez recadrer votre image lorsque vous la redressez, et vous perdez ainsi une zone de votre photo. A utiliser en cas de dernier recours, et vous perdrez aussi plus de temps que si vous réussissez à aligner votre horizon durant la prise de vue.

Redresser l’horizon dans Photoshop

Sous Photoshop, il y a différentes manières de redresser l’horizon d’une image. Voici selon nous la technique la plus simple et rapide, et qui permet surtout de recadrer correctement la photo sans risquer d’ajouter des bandes blanches aux extrémités de l’image.

Avec Photoshop CS5.5 (et version ultérieures), voici les 4 étapes :

Etape 1 : sélectionnez l’outil de recadrage dans la barre de gauche

frame1

Etape 2 : cliquez sur l’icône du niveau à bulle dans la barre du haut (à côté du mot « Redresser » ou « Straighten ») et tracez un trait sur la ligne d’horizon

frame2 2

Etape 3 : une fois que vous avez relâché la souris, votre photo est redressée suivant la ligne d’horizon que vous avez donné. Le logiciel vous propose aussi un recadrage pour éviter tout blanc, à vous de le modifier ou de le valider.

frame3 2

Redresser l’horizon sous Adobe Lightroom

Pour Lightroom, la méthode est similaire. Dans le module Développement, cliquez sur l’icône « Recadrer et redresser » (ou utilisez le raccourci clavier R) et le panneau de recadrage et redressement apparaît. Un icône de niveau à bulle est présent et comme dans Photoshop, il suffit de cliquer sur une partie de l’horizon et de tracer un trait pour donner l’angle de redressement, et votre photo est redressée.

LR

Cas particuliers des lignes d’horizon courbes

Dans certains cas, et notamment si vous utilisez des objectifs grand angle, votre ligne d’horizon peut apparaître courbe sur l’image. Vous pouvez utiliser des outils pour corriger la distorsion de l’objectif, mais nous n’aborderons pas le sujet ici.

Pour redresser un horizon penché sur ce type de photo, il suffit de poser l’horizon de part et d’autre de votre image sur la même ligne horizontale. De cette manière, même si l’horizon apparaît courbé au centre de l’image, il ne penchera pas d’un côté en particulier.

horizon5

© Damien Roué

Un horizon penché : sacrilège ?

Comme toujours lorsqu’il s’agit de règles, il est important de bien les connaître pour ensuite pouvoir les contourner. Un horizon penché franchement ne voudra pas dire que votre photo est ratée si cette inclinaison apporte de la dynamique à votre photo.

Et il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’intégrer l’horizon à toutes vos photos, pour de nombreuses raisons, par exemple à cause d’un ciel blanc bouché comme certains jours d’hiver.

Avec ces conseils, vous ne vous laisserez plus jamais dire : « ah mais ta photo, elle penche un peu là… ».

Il manque quelque chose ? Dites-le nous dans les commentaires.

Articles qui pourraient vous intéresser

  • Très bonne synthèse !

    J’en profite parce que je vois quelques photos de New York : j’y vais prochainement, et je voudrais avoir quelques conseils sur le matériel le plus approprié (notamment faut-il que j’investisse dans un Canon TS-E 17mm pour mon 5DII, ou au moins un Sigma 12-24mm ?), les lieux sympa à photographier hors grands classiques, etc.

    • Merci Nicolas.
      Mes photos de NY datent un peu, j’y suis allé avec un Nikon D80 et le 18-200mm, donc vraiment léger ^^. A mon avis si tu choisis du matériel pour ce voyage, prend forcément un grand angle sinon tu vas te sentir écrasé ;).
      Pour les lieux sympas à photographier hors classiques, je ne sais pas trop, faudrait demander à @clauer qui a passé quelque temps là-bas. Je dirais surtout de te promener dans la rue. Mais tu n’échappera pas au Brooklyn Bridge ou à la Tour Rockefeller Center ou bien encore Grand Central 😉

    • Je vais faire un billet sur mon blog pour commencer à recueillir des idées, merci ! Bien vu l’idée d’en causer à @clauer aussi, d’ailleurs… 😉

  • Pingback: La ligne d’horizon en photo - Sequencesphotos()

  • Au printemps, j’ai passé quelques jours à New York et j’ai fait énormément de photo au 24 mm sur full frame (environ 1/5 des images !) et environ 10% au 200 mm
    Je suis équipé avec le 24-105 et 70-200.

    • Merci Denis. J’ai un 24-70mm, mais j’ai peur que 24mm soit déjà trop serré pour photographier certains buildings, non ?

  • Jf

    Merci pour cet article ! Un petit manque quand même : je suis curieux de voir une photo réussie avec horizon penché, comme évoqué à la fin.

  • Pingback: La revue de presse de BoMontage (6)()

  • Pingback: 5 astuces pour partager vos photos sur 500px()

  • Pingback: MP #171 : comment utiliser le cadrage vertical pour améliorer vos photos de paysage()