© Grégory Mignard

MP #122 : se lever tôt pour photographier

On dit souvent que l’avenir appartient à celui qui se lève tôt. On pourrait même ajouter que les belles lumières appartiennent au photographe qui sait sortir de son lit à l’aube.

Vous êtes plutôt du genre à buller le matin ? Voici quelques raisons qui vous pousseront peut-être à sortir un peu plus tôt que d’habitude, même le dimanche.

© Grégory Mignard
© Grégory Mignard

La lumière

Les photographes le savent, la lumière est l’ingrédient phare d’une bonne photographie. Comme la fin de journée, le matin offre généralement de belles lumières, peu importe la saison.

Le matin offre une vision généralement différente des lumières que l’on peut trouver le soir. Contrairement aux ambiances chaudes des couchers de soleil, le lever est plus timide, plus froid, plus mystérieux.

© Grégory Mignard
© Grégory Mignard
© Grégory Mignard
© Grégory Mignard

L’ambiance et la quiétude

Se lever juste avant le soleil permet de se plonger dans une ambiance que seuls les lèves tôt connaissent. Tout est calme, paisible, la nature s’éveille pendant que les villes dorment encore.

Quand arrivent l’automne et l’hiver, il n’est pas rare de voir une légère brume se lever, rendant ainsi les couleurs encore plus magiques. Cette quiétude est vraiment appréciable et permet de se concentrer sur les clichés, de respirer un bon coup et de prendre le temps de faire de la photo, généralement seul témoin de ces moments privilégiés.

© Grégory Mignard
© Grégory Mignard

Les surprises de la nature

Photographier tôt le matin dans la nature réserve parfois quelques surprises. Par exemple, la faune sauvage est généralement plus active la nuit que le jour et il n’est pas rare de faire quelques belles rencontres sur notre chemin. On se souviendra de rendez-vous avec les dauphins et phoques de Bretagne, renards… Seuls à profiter d’un tel spectacle !

Se lever pour photographier permet d’assouvir sa passion de la photo, seul et au calme et profiter d’un moment rien qu’à soi avant d’attaquer une journée de semaine au bureau ou, encore mieux, de passer par la boulangerie sur le chemin du retour afin de partager le petit déjeuner avec sa famille, tout juste réveillée.

© Grégory Mignard
© Grégory Mignard

Quelques astuces pour sortir du lit sans peine

Se lever tôt, ça s’apprend, et voici quelques astuces pour sortir du lit sans peine :

  • La première est évidente, si vous voulez vous lever tôt, il faut se coucher tôt. Nous avons tous besoin de notre quota de sommeil, nous sommes tous des humains et le sommeil fait partie de nos vies, c’est inévitable. Si nous avons des habitudes de couche-tard/lève-tard, il est préférable d’y aller doucement dans le décalage du réveil, sans quoi, vous ne tiendrez pas plus de deux jours.
  • Si vous n’avez pas l’habitude de vous lever pour photographier, autant commencer en hiver. En effet, le soleil se lève beaucoup plus tard qu’en été et il est beaucoup plus facile d’être présent pour le lever du soleil. Ça permet ainsi de se caler petit à petit au fur et à mesure que les saisons avancent.
  • Surveillez la météo et repérez un coin sympa pour le lendemain. Si la pluie est au rendez-vous, pas la peine de mettre le réveil, en revanche, si les conditions sont idéales, le fait d’anticiper votre sortie la veille peut être un moyen de vous motiver quand le réveil sonne afin de réaliser les clichés que vous avez en tête.
  • Ne plus assimiler travail et réveil. Mettre un réveil ne devrait pas être associé à la corvée d’aller au bureau. Il faut qu’il puisse servir aussi à se faire plaisir, faire du sport ou de la photographie. Même en semaine, pourquoi ne pas mettre votre réveil un peu plus tôt pour aller faire quelques images avant de travailler ?
© Grégory Mignard
© Grégory Mignard

Au bout de quelque temps, votre corps sera habitué à vous lever tôt et vous bénéficierez ainsi de moments privilégiés.

La suite après cette publicité

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. J’ai pris le plis de mettre mon réveil tous les dimanches à 5h30 du matin pour partir avec mon appareil photo avant les premières lueurs de l’aube. Même si les premières minutes sont toujours un peu douloureuse, je dois admettre que la quiétude du moment et les couleurs que peut offrir un lever de soleil compense largement ce réveil douloureux.

    Par contre, idée pour un prochain billet : quelques astuces pour photographier un lever de soleil 🙂 ça m’intéresse.

    Ps : les photos qui illustrent le billet sont superbes.

    1. Pas besoin de se lever tous les dimanches non plus 🙂
      Aujourd’hui, je suis tellement habitué à me lever super tôt que le réveil n’est là, juste « au cas ou… ». Même pour aller bosser, je suis habituer à me réveiller presque une heure avant l’heure du réveil, j’en profite pour commencer ma journée tranquillement, répondre à des mails, aller photographier, chercher le pain, des petits plaisirs simples qui aident à avoir une bonne journée.
      Le revers de la médaille, c’est que le soir, après 22h, il n’y a plus personne, dur de veiller à un apéro chez des amis 🙂

      1. La météo et le programme du weekend influence aussi mon réveil mais les trois derniers dimanches ont été prolifique et les prochains s’annoncent bien aussi.

        J’essaie aussi de me lever plus tôt même si je ne sors pas faire des photos, on y gagne avec des journées plus longue mais effectivement, le soir c’est plus hard. Il faut faire des apéros-dinatoire comme ça à 22h dodo !