Chaque jour, la Tour Eiffel voit passer des milliers de touristes qui la photographient, mais saviez-vous qu’une fois la nuit tombée, une photographie peut vous rendre coupable de violation de copyright ?

© Damien Roué - illuminations Pierre Bideau

© Damien Roué – illuminations Pierre Bideau

La Tour Eiffel a été construite en 1889 pour l’Exposition Universelle à Paris, et est l’oeuvre de l’architecte Gustave Eiffel. Ce dernier étant mort en 1923, son oeuvre est tombée dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur, soit en 1993. Les vues de jour de la Tour Eiffel sont donc libres de droits.

Mais quand vient la nuit, la Tour Eiffel est éclairée. Cet éclairage, quant à lui, est bien plus récent que la tour. Il date de 1985 et est considéré comme une oeuvre originale protégée par le droit d’auteur. Lorsque vous prenez la Tour Eiffel en photo la nuit, vous prenez également en photo son éclairage, et ce dernier est protégé par un droit d’auteur.

© Damien Roué - illuminations Pierre Bideau

© Damien Roué – illuminations Pierre Bideau

Ainsi, lorsque vous utilisez une photo de la Tour Eiffel de nuit, vous devez OBLIGATOIREMENT faire une demande auprès de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel, qui détient les droits.

Bien entendu, le fait de prendre la photo de la Tour Eiffel ne vous rend pas hors-la-loi, mais son exploitation en public (à des fins commerciales ou non) est plus compliquée. Je n’ai jamais encore entendu parlé d’un procès pour avoir publié une photo de la Tour Eiffel de nuit, et j’ai d’ailleurs publié plusieurs images sur Flickr (présentes dans cet article) où l’on voit la Tour Eiffel de nuit.

© Damien Roué - illuminations Pierre Bideau

© Damien Roué – illuminations Pierre Bideau

Après quelques recherches, je pense que le partage sur les réseaux sociaux et sites photos (Flickr, 500px, etc.) est toléré, car de toute manière cela permet à la Tour Eiffel de bénéficier de retombées indirectes via le tourisme. Il faudrait vraiment que la SETE soit culottée pour vouloir à tout prix chasser les photos de la Tour Eiffel prise de nuit.

© Damien Roué - illuminations Pierre Bideau

© Damien Roué – illuminations Pierre Bideau

Sur un blog, on apprend que la SETE veut que pour chaque photo de nuit publié sur internet (même à vocation non commerciale), on ajoute la mention : « copyright Tour Eiffel – illuminations Pierre Bideau » à la photo. Sur un autre site, on apprend qu’il faut indiquer en copyright la mention « SETE – illuminations Pierre Bideau ». C’est ce que j’ai fais sur mes photos publiées dans cet article, sans indiquer le copyright de la Tour Eiffel, car je n’utilise pas leur nom sur les images.

© Damien Roué - illuminations Pierre Bideau

© Damien Roué – illuminations Pierre Bideau

Par contre, si vous utilisez une photo pour une publicité, un projet professionnel, ou alors une exposition (en tirage photo), il faudrait peut-être être vigilant, et pourquoi pas se renseigner plus en détail.

Avez-vous déjà eu des problèmes de droits d’auteur similaires ?