DSC_2591
Matériel, Test 15

Test du Panasonic DMC-GM1 : le premier hybride vraiment compact ?

En voilà un appareil étonnant et en rupture ! Serait-on face au meilleur mélange entre un compact tenant dans la poche et un hybride à objectif interchangeable ? C’est en tout cas la promesse de Panasonic avec son Lumix GM1, un tout petit hybride au capteur micro 4/3 qui a tout d’un grand. Nous n’avons pas manqué l’occasion de tester par nous-même, comme nous l’avions fait pour son grand frère le Lumix DMC-GX7.

DSC_2589

Et pour la première fois, Phototrend a décidé de réaliser un test croisé avec un lecteur. Plutôt que de ne proposer que notre avis, nous avons prêté le GM1 pendant une semaine à Nicolas : son ressenti est disponible dans son test.

Prise en main et ergonomie

Commençons cet essai en se penchant sur toutes les caractéristiques de l’appareil et de son écosystème.

Encombrement

C’est peu dire que le GM1 est petit : difficile de mesurer à quel point c’est vrai en se contentant de lire les avis en ligne. On peut s’en faire une idée certes, mais vous ne comprendrez qu’en le prenant en main.

Pour se donner une idée, Camera Size est un service toujours aussi pratique ! Voici donc le GM1 face à son concurrent compact (Sony RX100III), à son grand frère (Panasonic GX7) et à un petit reflex (Nikon D3300).

GM1_vs_GX7_front

Face à son grand frère GX7, le GM1 gagne encore en compacité

GM1_vs_GX7_up

Viseur, boîtier plus épais, objectif non rétractable… le GX7 est effectivement plus gros !

GM1_vs_RX100II_front

GM1 vs RX100, les deux boîtiers sont au coude à coude…

GM1_vs_RX100II_up

… mais le RX100 est bien moins épais sans objectif.

GM1_vs_D3300_front

Face à un reflex classique (ici le petit D3300 de Nikon), le GM1 est presque 2x plus petit !

GM1_vs_D3300_up

Vu du dessus, « il n’y a pas photo » :)

Dans mon cas, je l’ai récupéré de Nicolas après sa semaine de test. Avant de le sortir de son petit sac, il me prévient : “Tu vas voir, c’est un hybride très compact”. Une fois saisi, on comprend que ce format est un game changer, un élément clef de réussite qui peut, à prestations égales, faire pencher la balance vers cet appareil lors d’un achat.

DSC_2587

Ses détracteurs diront qu’à l’inverse d’un compact il ne tient pas dans la poche et ils auront raison. Le boîtier est réellement très compact mais l’objectif dépasse de quelques centimètres. Pourtant, cet objectif ne démérite pas : rétractable, sa longueur classique en utilisation devient une fois fermée à peine plus épaisse que le corps de l’appareil. Cet exploit nous a permis d’emporter le GM1 partout : si la poche du jean ne convient pas, celle d’une veste ou d’un manteau fait parfaitement l’affaire, de même qu’un petit sac en bandoulière, qu’un sac à main (homme ou femme !), qu’un petit sac à dos etc… jamais je me suis demandé si je prenais ou non l’appareil du fait de son encombrement.

Le corps de l’appareil est également assez compact, l’écran de 3 pouces (7,62 cm) prenant quasiment toute la surface. C’est très agréable à l’usage mais la place pour le pouce droit est parfois un peu juste, surtout pour les grandes mains. Il faut une petite adaptation puis on prend le ”coup » de pincer l’appareil entre le pouce et 1 à 2 doigts, l’index restant libre pour déclencher.

A l’usage, j’ai surtout utilisé l’appareil à deux mains : plus stable, cela permet de libérer le pouce droit qui peut alors modifier les réglages. Nous y reviendrons plus bas en détail.

DSC_2603

Design et finition

La face avant et son effet cuir charme l’oeil et le métal alimente ce petit côté rétro – bien à la mode ces dernières années.

Le design général est une réussite : sobre et simple, il dégage une impression de solidité rassurante pour sa taille. L’assemblage ne bouge pas, à part la molette arrière qui nous a semblé plus en retrait, nous jouant même parfois des tours lors de la prise de vue. Les boutons, bien qu’un peu petits, tombent bien sous la main et surtout la plupart des réglages sont rapidement accessibles : c’est très appréciable au vu de la petite taille de l’appareil.

L’écran est également une réussite et le tactile apporte une vraie valeur ajoutée pour ce tout petit hybride, donnant accès rapidement à des réglages complets. Dommage qu’il soit si peu lisible en pleine lumière : on ressent alors fortement le manque du viseur.

DSC_2595

Objectifs

Panasonic propose son petit GM1 en kit avec un 12–32 mm f/3,5–5,6 (soit l’équivalent 24×36 d’un 24–64mm). Une focale à tout faire pratique et très compact, c’est à nos yeux le compagnon idéal si la mobilité est votre critère de choix : la photo urbaine est alors très confortable !

Cela peut naturellement être un peu court pour certains d’entre vous ou pas assez lumineux dans certains contextes et/ou usages. Mais c’est tout l’avantage de la gamme des hybrides micro 4/3 de Panasonic et Olympus, avec un choix d’objectifs très large.

Nous avons par exemple essayé ce GM1 avec un 20 mm ouvrant à f/1,7. La qualité est alors un – vrai – cran au dessus et surtout les ambiances peu lumineuses seront moins difficiles à capturer. En revanche la compacité n’est pas supérieur, voir même plus importante : si l’épaisseur est semblable, le 20 mm n’a pas été conçu pour ce tout petit GM1 et il est trop haut, dépassant au dessous de l’appareil.

panasonic-lumix-dmc-gm1-12-32mm-20mm

A gauche le 12-32 du kit, à droite le 20mm f/1,7

Pour aller plus loin, vous pouvez également investir dans une focale plus puissante et vous tourner vers un zoom Panasonic 45-175 mm f/4-5,6, bon compromis de compacité et de prix pour ce GM1.

Options et accessoires

Le GM1 n’a pas de griffe pour des accessoires mais il bénéficie pour compenser d’un flash intégré, disponible sur le haut à gauche de l’appareil. Petit, il sera pratique pour déboucher une photo ou immortaliser un moment important, mais il ne faut pas en attendre beaucoup plus. Ce n’est pas un appareil prévu pour être “étendu” : il va à l’essentiel, à vous d’anticiper si ça sera un avantage ou une frustration à l’usage.

panasonic-gm1_flash

Finissons sur la batterie : il ne faut pas attendre de miracle et il sera indispensable de recharger votre appareil tous les soirs. Les photographes prenant beaucoup de photos par jour seront quasiment obligés de passer par l’achat d’une 2e batterie pour être sûr de finir leur journée : la première tiendra entre 200 et 250 images, selon votre usage de l’écran et des réglages.

Performances et qualité d’image

Performance

Le coeur du sujet est bien de savoir comment cet appareil se comporte à l’usage. Avant de vous parler du résultat, attardons-nous sur les performances et l’efficacité de ce petit Panasonic.

Tout d’abord il est suffisamment rapide à s’allumer. On n’est pas encore sur les chronos records des reflex mais il est opérationnel après à peine 1 seconde et quelques. Ensuite la navigation dans les menus, épaulée par l’écran tactile, se fait toujours de manière fluide, à l’image d’un smartphone (sans la simplicité malheureusement). L’autofocus est efficace et il est rare de le prendre à défaut – il ne faiblit que quand la lumière baisse fortement.

DSC_2591

Côté boutons et accès aux réglages rapides, les amateurs sont servis : malgré sa taille de guêpe, le GM1 donne un accès à la balance des blancs, à l’exposition, au mode de déclenchement et au format d’image. En plus, un bouton Fn est paramétrable sur le dessus, au centre de la molette permettant de choisir le mode de mise au point (mise au point manuelle inclue, naturellement). Tous ces boutons physiques sont complétés de “boutons” tactiles sur l’écran. Cet ensemble permet de jouer avec le GM1 (presque) comme avec un appareil normal : tout est disponible, bien que légèrement moins facile à exploiter que sur un reflex aux multiples boutons.

Les capacités techniques de cette bombinette offrent donc une expérience très agréable sur le terrain et les performances sont au rendez-vous. Qu’en est-il des photos ?

Qualité d’image

Le capteur micro 4/3 du GM1 est le même que celui de son grand frère le GX7 que nous avions déjà testé en début d’année et nous n’avons pas eu de réelle surprise, en bien comme en mal. On sent cependant que l’objectif du kit n’est pas aussi performant que certaines focales fixes mais on se console sur l’aspect très compact éteint et plus polyvalent.

Ce qui était vrai pour le GX7 l’est toujours ici (avec pour le GM1 l’avantage d’une taille bien réduite !) : qualité d’image d’un très bon niveau, avec un piqué satisfaisant quand il est équipé de l’objectif du kit (meilleur avec une focale fixe évidemment), montée en ISO tout à fait acceptable et suffisante dans la plupart des situations.

Pour vous en convaincre, voici une sélection de photos prises dans des situations différentes. J’ai volontairement choisi de ne pas faire de retouche pour mieux se rendre compte des images, mais il ne faut pas oublier qu’il est facile en post production de leur donner un peu plus de pep’s. Enfin vous pouvez cliquer sur chaque image pour la voir en grand et vérifier par vous même les détails captés par l’appareil.

P9900059

12mm – 1/400 f/6,3 – ISO 200

P9900174

12mm – 1/60 f/3,5 – ISO 250

P9900169

12mm – 1/60 f/3,5 – ISO 200

P9900168

12mm – 1/60 f/3,5 – ISO 1600

P9900093

12mm – 1/160 f/4 – ISO 200

P9900090

12mm – 1/200 f/4,5 – ISO 200

P9900582

12mm – 1/320 f/6,3 – ISO 200

P9900337

12mm – 1/400 f/6,3 – ISO 200

P9900321

30mm – 1/160 f/7,1 – ISO 200

P9900281

24mm – 1/250 f/8 – ISO 200

Il est également intéressant de voir ce que ce petit hybride produit dans des conditions plus difficiles, notamment lorsque la lumière se fait plus rare. Pour les deux premières images, vous pouvez télécharger le fichier source (format DNG d’Adobe) pour approfondir les performances de l’appareil.

P9900375

14mm – 1/60 f/3,6 – ISO 320

Télécharger le fichier RAW

P9900188

15mm – 1/40 f/3,7 – ISO 3200

Télécharger le fichier RAW

P9900213

12mm – 1/60 f/3,5 – ISO 1250

P9900211

12mm – 1/60 f/3,5 – ISO 640

P9900210

12mm – 1/60 f/3,5 – ISO 1250

Les résultats sont bons, avec un bruit limité jusqu’à 1600 ISO. Il est aussi possible d’exploiter des fichiers au delà avec un bon retraitement, mais à partir de 3200 il devient délicat de faire abstraction des limites du micro 4/3.

Avec le pancake Panasonic Lumix G 20mm f/1,7, ce petit GM1 perd en polyvalence (et en compacité, le pancake était légèrement pus haut que l’appareil), mais il gagne fortement en piqué, bokeh et qualité d’image en général. Voici donc une sélection d’images prises avec cette optique, là aussi sans retouche. Pour la première image, vous pouvez télécharger le fichier source (format DNG d’Adobe) pour approfondir les performances de l’appareil.

P9900519

20mm – 1/60 f/1,7 – ISO 1600

Télécharger le fichier RAW

P9900503

20mm – 1/1000 f/5,6 – ISO 200

P9900463

20mm – 1/1000 f/5,6 – ISO 200

P9900475

20mm – 1/400 f/3,5 – ISO 200

P9900477

20mm – 1/200 f/1,7 – ISO 200

P9900481

20mm – 1/8000 f/1,7 – ISO 200

P9900490

20mm – 1/8000 f/1,7 – ISO 200

P9900446

20mm – 1/250 f/2,5 – ISO 200

P9900450

20mm – 1/1600 f/7,1 – ISO 200

Synthèse des points forts et points faibles

Certains points sont objectifs, d’autres plus subjectifs : nous n’avons pas LA réponse mais vous proposons notre vision. N’hésitez pas à la compléter dans les commentaires !

Points forts :

  • Compacité record pour un hybride, sans pénaliser réellement la prise en main
  • Polyvalence très agréable, que ce soit en tout automatique qu’en manuelle
  • Qualité d’image à la hauteur des meilleurs micro 4/3
  • Un écran tactile de bonne facture et réactif, avec des menus fluides

Points faibles :

  • Des boutons parfois légèrement trop petit et une molette arrière droite trop sensible
  • Une montée en ISO correcte mais loin des capteurs APS-C ou Full-Frame
  • Batterie faiblarde, peu d’accessoire à ajouter

Enfin l’avis de Nicolas sur ce GM1 est publié, avec son analyse d’une poignée de photos, et en particulier l’hybride équipé d’un télézoom et d’un Voigtlander très lumineux !

Test du Panasonic DMC-GM1 : le premier hybride vraiment compact ?
5 août 2014
9/10
Le Panasonic Lumix GM1 impressionne par sa petite taille lors de sa première prise en main et c'est mérité : voilà enfin un hybride capable de faire de l'ombre aux compacts !

Très complet, ce GM1 peut être utilisé aussi bien en automatique par un débutant en photo qu'en tout manuel par un amateur passionné. Peu de défauts (batterie faiblarde, roue codeuse capricieuse, absence de viseur...) viennent ternir le tableau : c'est une réussite.

Il conviendra particulièrement aux photographes préférant avoir des optiques dédiées, ceux ne changeant jamais l'objectif du kit pouvant potentiellement préférer un RX100.

Pour conclure, le prix de ce GM1 est assez compétitif au regard de ses performances. On le trouve ainsi à 600€, un prix intéressant pour un modèle aussi complet.
9 Note globale
Un hybride riquiqui mais très complet

Le Panasonic Lumix GM1 impressionne par sa petite taille lors de sa première prise en main et c'est mérité : voilà enfin un hybride capable de faire de l'ombre aux compacts !

Très complet, ce GM1 peut être utilisé aussi bien en automatique par un débutant en photo qu'en tout manuel par un amateur passionné. Peu de défauts (batterie faiblarde, roue codeuse capricieuse, absence de viseur...) viennent ternir le tableau : c'est une réussite.

Il conviendra particulièrement aux photographes préférant avoir des optiques dédiées, ceux ne changeant jamais l'objectif du kit pouvant potentiellement préférer un RX100.

Pour conclure, le prix de ce GM1 est assez compétitif au regard de ses performances. On le trouve ainsi à 600€, un prix intéressant pour un modèle aussi complet.

Sony 728×90 violet

Articles qui pourraient vous intéresser

  • Merci pour ce test très intéressant! Je suis à la recherche d’un petit appareil à trimballer partout mais avec une qualité pas trop éloignée de celle de mon reflex. Je me suis donc intéressé au GM1, mais le choix face au RX 100 II est difficile, avez vous pu comparer les deux? qu’en pensez vous? à tarif et encombrement relativement similaire, que choisir??? Merci de vos conseils.

    • Nicolas Hoizey

      Bonjour Joseph,

      Comme indiqué par Roman, j’ai aussi pu tester ce Panasonic GM1, et Phototrend va publier prochainement mon test.

      Je peux dire tout de suite que suite à ce test j’ai acheté le Sony RX100m3, pour deux raisons principales : la plus grand compacité pour l’avoir toujours dans la poche, et le viseur si utile par grand soleil.

      Donc si le but est comme moi d’avoir l’appareil toujours en poche — de jean et non de veste —, alors le Sony me paraît plus adapté.

      Si la polyvalence apportée par un hybride peut justifier l’encombrement légèrement supérieur, le Panasonic GM1 est peut-être préférable, à moins qu’un GM2 avec viseur n’arrive très prochainement… 😉

    • Bonjour Nicolas, merci pour ton retour. de mon côté, j’hésite avec le RX100 2, le RX 100 3 est vraiment beaucoup trop cher. Du coup pas de viseur. Je vais essayer de trouver un moyen de les essayer tous les 2! et je ferai mon choix! Le but est effectivement de l’avoir toujours a proximité, mais le GM1 n’est quand même pas bcp plus gros que le RX100 si?

    • Nicolas Hoizey

      Le GM1 seul n’est pas plus gros que le RX100, mais il lui manque un objectif, qui rend l’ensemble plus encombrant.

    • Nicolas Hoizey

      Le RX100m3 est effectivement un peu plus cher ( 699 € là où je l’ai acheté : http://www.photoetmac.com/2014/06/sony-rx100-mkiii-dispo-699-e-en-boutique/ ), mais le gain apporté par le viseur est loin d’être négligeable.

      Côté encombrement, tu peux voir sur l’image mise par Roman ( http://phototrend.fr/wp-content/uploads/2014/08/GM1_vs_RX100II_up.jpg ) que le GM1 doté de son 12-32mm dépasse pas mal par rapport au RX100m3. Mon critère était la poche de jean, le GM1 n’y rentre pas.

  • Je valide cette note.
    Je l’utilise depuis quelque mois, vraiment très pratique et léger autour du cou en voyage toute la journée en randonnée.
    J’ai également investi dans un zoom 45-150 pour les zooms et portraits.

    Ravi de cet achat 🙂

  • Je recherchais un hybride à emporter partout afin de toujours avoir un appareil de qualité sous la main.
    J’ai lu beaucoup de tests et comparatifs et j’était vraiment partant pour le GM-1. Mais, je l’ai testé en magasin et je l’ai trouvé VRAIMENT trop petit.
    Pas de molettes, des boutons très petit … changer les réglages est vraiment très pénible.
    Et le tactile … c’est probablement un point de vue de jeune vieux con, mais le tactile me donne une impression d’utiliser mon smartphone pour prendre un cliché, et chez moi ça casse le charme d’un véritable appareil.

    Je lui ai préféré le Sony A6000 qui me donne entière satisfaction !

    Merci pour votre test.

    • Nicolas Hoizey

      Je ne suis pas vraiment adepte du tactile non plus, d’ailleurs je m’en passe très bien sur mon Sony RX100m3… 😉

  • Merci pour le test, j’ai beaucoup hésité avec le GM1, néanmoins j’ai choisi le Rx100 m3 pour diverses raisons, la première est que j’ai déjà un hybride ( un nex5n ) , ensuite je voulais un 24mm f/1.8, impossible à trouver chez nex mais disponible chez Olympus ( mais 600 euro environ donc presque le prix d’un rx100m3 ), je voulais un compact avec grand capteur mais facile à emporter et une bonne stabilisation et surtout des fonctions vidéos totalement débrayable et sur ce point ( qualité, paramètrage etc ) le rx100 m3 fait merveille. Notons la sortie prochaine du LX1000 sensé remplacer le LX8 et qui sera à priori avec objectif interchangeable avec video 4k :p

    Le GM1 est un super produit mais en réalité si on veut les mêmes optiques que le RX100m3 ça revient beaucoup plus cher et surtout beaucoup plus encombrant….

    • Nicolas Hoizey

      Cela m’intéresserait d’en savoir plus sur l’usage avancé de la vidéo sur le RX100mk3 justement, y’a-t-il des ressources intéressantes quelque part ?

  • Ali

    Bonjour, merci pour cette page. Par contre est-ce que quelqu’un pourrait me dire si vous avez réussi à prendre une petite vidéo avec le DMC GM1 et pu ensuite la lire sur votre PC ? Pour ma part mon pc à trouver les photos sur carte SD mais pas les vidéos. En meme temps vu la qualité d’image et de son que la vidéo semble avoir peut-etre que mon Pc n’est pas assez performant? Dsl si je ne m’adresse pas au bon endroit. Merci.

    • Bonjour Ali. Lorsque vous utilisez l’explorateur de fichiers, vous devriez voir la vidéo (dans le même dossier que les photos). Cela n’a rien à voir avec la puissance de votre ordinateur.

  • Lignon

    Bonjour
    Possesseur d’un gm1 avec 12-32 d’origine , utilisateur en touriste et en famille, néophyte en photo quel est L’OBJECTIF qu remplacerait le 12-32 pour avoir un peu plus de zoom et ne pas changer d’objectif selon la situation :14-140, 14-150, autre??? MERCI d’avance pour votre aide à venir
    Ps comme tout le monde le budget est le critère principal voire primordial…
    Cordialement

  • Pingback: Panasonic Lumix CM1 : smartphone ou compact?()

  • Pingback: Test du Panasonic DMC-GM1 par un lecteur de Phototrend()

  • Guides d’achat 300×300