Il existe de nombreux effets que l’on peut appliquer à une photo, le plus souvent en post-traitement. Mais certains effets, comme le bokeh par exemple, sont possibles au moment de la prise de vue. C’est le cas de l’explozoom. Nous allons donc voir quel est exactement cet effet et comment vous pourrez le réaliser vous-même.

zooming-eiffel

Qu’est-ce que l’explozoom ?

C’est un effet relativement simple à faire (mais qui demande un peu d’entrainement). L’image, avec cet effet, a un centre plus ou moins net et sa périphérie est de plus en plus floue. Ce flou est plus ou moins important en fonction de la vitesse d’obturation et de la plage de zoom utilisée. En d’autres termes, vous allez, en même temps que vous déclenchez, changer la focale de votre objectif, en passant d’un plan serré sur le sujet à un plan large (on dézoome).

C’est donc ces deux facteurs qui vont déterminer votre résultat final : vitesse d’obturation (votre ouverture doit être calculé en conséquence pour que la photo soit bien exposée, en utilisation par exemple le mode « priorité vitesse ») et vitesse pour dézoomer. En jouant sur ces les deux paramètres, vous obtiendrez un flou plus ou moins grand (dépend de la plage de focale utilisée) et plus ou moins intense.

Cet effet permet principalement de diriger le regard sur le centre de la photo, en créant une sorte de tunnel flouté pour le regard. Il donne aussi parfois une connotation abstraite à votre image.

Apparition

Comment bien réussir cet effet ?

Il faut d’abord utiliser des vitesses peu rapides (de l’ordre de 2 secondes à 1/10). Cela vous donne le temps de faire votre mouvement pour dézoomer, et cela crée le flou sur la partie qui n’était pas dans le plan serré au départ du déclenchement.

Le 2ème point important, dans la plupart des cas, est le trépied : il est indispensable pour les temps les plus longs. C’est aussi la meilleure méthode pour avoir le centre de l’image vraiment net. A main levé, le centre risque d’être plus ou moins flou à cause des tremblements – mais cela peut aussi être un effet réussi.

Le cas du zooming

C’est simple : le zooming est l’effet inverse de l’explozoom. Il vous suffit de partir d’un champ large et de zoomer au moment de la prise de l’image. Les mêmes conseils pratiques s’appliquent bien sûr à cette méthode. Mais vous verrez que ces deux termes sont assez interchangeables et sont souvent utilisés pour décrire la même méthode, quelque soit le sens dans lequel vous zoomez / dézoomez. Le résultat est d’ailleurs similaire, à vous de faire vos essais et de voir ce que vous réussissez le mieux.

Zooming

Pour finir, voilà un article du blog Flickr qui reprend quelques exemples réussis parmi les photos Flickr.