tethered

Quand on pense au reflex, on pense tout de suite au confort de prise de vue : une visée précise, une visualisation rapide des photos sur un écran de plus en plus grand et de qualité, … Avec tout cela on ne devrait pas avoir à se plaindre.

Sauf que … dans certaines conditions, un ordinateur peut compléter le reflex pour proposer une prise de vue directement par ordinateur. C’est ce dont nous allons parler aujourd’hui. Pour faire simple, cette méthode est possible en branchant le câble USB du reflex à votre ordinateur, et en utilisant un logiciel spécifique (on en parle à la fin).

Certains d’entre vous trouveront l’idée géniale, et d’autres me diront : « mais à quoi ça peut te servir ? ». Voilà en quelques points les avantages de cette solution :

Une prévisualisation plus grande

Comme je le disais, sur un reflex, l’écran est souvent suffisamment grand pour voir la photo que l’on a prise. Mais imaginez que vous déclenchez et que vous avez directement la photo qui s’affiche sur votre écran 13″ ou 15″ portable (oui c’est l’avantage des portables, on peut les emmener et les déployer un peu partout). Plus besoin de zoomer dans la photo sur votre appareil, vous avez directement l’aperçu final sur votre écran.

Une meilleure appréciation de l’image

Etant donné que votre image est plus grande, vous pouvez donc l’apprécier à sa juste valeur. Très souvent, lorsque l’on regarde la photo sur l’écran de son reflex, on la trouve très réussie ; mais on a vite fait de déchanter en arrivant chez soi. La raison est simple : les écrans de nos appareils sont très contrastés, et il est très difficile d’apprécier la zone de netteté. Avec cette technique, vous savez très rapidement si votre photo est nette au bon endroit et si elle est bien exposée. C’est d’autant plus important pour les photos avec une faible profondeur de champ comme des macros ou des photos de nourriture par exemple.

Si votre écran est déjà calibré, vous aurez également un aperçu immédiat des vrais couleurs de votre photo.

La sauvegarde de vos données assurée

Cette technique peut être très appréciable en terme de sauvegarde car vos photos sont directement stockées sur votre disque dur (et parfois dupliquées sur votre carte, selon les appareils). Il est ainsi très simple de prévoir un système de sauvegarde automatique sur votre ordinateur.

Une rapidité accrue

Si vous n’enregistrez pas sur votre carte mémoire, la vitesse à laquelle vous pourrez prendre vos photos (rafales par exemple) sera beaucoup plus élevée qu’avec une carte. Il faudra juste s’assurer que le câble soit bien de l’USB 2.0. Il est également possible d’utiliser des systèmes sans fil, mais nous n’aborderons pas ce point spécifique aujourd’hui.

Un traitement immédiat de vos photos

Je pense que le plus grand avantage de shooter directement de l’ordinateur, c’est que vos photos sont directement disponibles pour être retouchées. Ajouté à cela le fait que si vous travaillez avec un client, il pourra voir très rapidement le résultat de la séance, faire ses remarques et commentaires (attention à ce qu’il n’en fasse pas trop, vous êtes quand même un artiste). De cette manière, le client est bien plus satisfait et se sent un peu plus impliqué dans la séance photo. D’ailleurs, cela peut faire toute la différence entre vous et un autre photographe qui n’utilise pas cette méthode, et le client saura choisir.

Conclusion

La prise de vue directe par ordinateur est une solution plutôt simple d’usage et permet de proposer au photographe et au client une meilleure expérience. Malheureusement, vous devez vous en douter, il n’est pas tout le temps possible d’emmener son ordinateur avec soi en sortie photo, et cela limite les utilisations. Cette technique sera donc beaucoup plus adaptée à la photo studio, ou alors il faut que vous ayez un minimum de matériel et un assistant pour vous aider dans votre travail.

Parlons logiciel

Pour réaliser cela, il vous faut absolument le logiciel du constructeur. Chez Nikon, c’est Camera Control Pro 2 (30 jours d’essai gratuit) qu’il faut prendre. Chez Canon, je ne connais pas le logiciel, mais celui-ci a l’air de fonctionner avec plusieurs marques. Merci à Dolarz pour l’info : chez Canon c’est EOS Utility pour contrôler l’appareil et pour visionner les photos confortablement il faut jumeler avec Bridge CS4. Il est également possible d’utiliser un iPhone pour contrôler son reflex, comme expliqué ici : DSLR Remote for Canon DSLR Camera and iPhone. Pour Olympus, c’est par ici (30 jours d’essai gratuit).

Edit : pour les logiciels, il y a également MountainStorm et Sofortbild pour Nikon sur Mac. Tous les deux sont gratuits.

Si vous le pouvez, je vous conseille également d’utiliser Lightroom, avec l’option Importation Automatique qui permet de détecter si de nouveaux fichiers apparaissent dans un dossier donné, et de les importer directement dans Lightroom pour les traiter.

Bon shooting !