Aujourd’hui dans ce MP, je vais aborder un nouvel aspect qui occupe de plus en plus de place dans nos appareils photo : la vidéo.

Certains d’entre vous diront que la vidéo n’a rien à faire sur un appareil photo et pourtant, cette fonctionnalité sert à beaucoup de personnes qui recherchent des appareils polyvalents et apprécient toucher aux deux domaines. J’en fait partie, et après quelques mois d’utilisation, je peux revenir sur mon utilisation du Nikon D90 (le premier reflex capable de vidéo, vous connaissez le slogan par coeur).

Je vais être clair, même si sur ce dernier la vidéo est un plus très appréciable, il n’en est pas moins que de nombreux défauts subsistent.

En premier lieu au niveau de la qualité. Le Nikon D90 possède un capteur CMOS, or s’ils sont reconnus pour leurs performances en photo, c’est une toute autre histoire en mode vidéo.
En condition d’éclairage artificiel, le phénomène de «vagues» est très présent, rendant les prises de vues très inesthétiques, pire, lorsqu’on déplace l’appareil pour suivre un objet en mouvement le capteur montre vite ses limites et on peut apercevoir très nettement les objets se «déformer».
Le nombre d’images par secondes n’en est visiblement pas la cause, le Canon 5D mkII étant lui aussi atteint, dans une moindre mesure certes, par ce problème.

Autre point négatif, la durée des vidéos, en haute définition (720p), elles ne peuvent durer que 5 minutes, trop court pour certains (j’avoue n’avoir jamais été jusqu’à cette limite). Problème de cache probablement.

Hormis tous ces petits problèmes, la vidéo sur reflex s’avère redoutablement efficace, quel bonheur de pouvoir utiliser toute une gamme d’objectifs pour réaliser quelques séquences. Notamment ceux permettant d’avoir une grande profondeur de champs ou pourquoi pas des objectifs tilt-shift.
Les possibilités sont énormes, et même si la vidéo fait ses premiers pas dans le monde de la photo, on peut être certain que les petits défauts d’aujourd’hui disparaîtront bien vite et permettront à ceux qui sont intéressés par cette fonctionnalité d’être comblé.

Petit exemple de vidéo que j’ai réalisé le week-end dernier avec mon Nikon D90 à l’occasion de Lille 3000. (les quelques problèmes de couleur sont dû à l’encodage)

  • Benoit

    Il faut revoir beaucoup de composants pour lever les défauts de la vidéo, donc je crois plus à quelques années qu’à « bien vite, » en tout cas pour des appareils qui tiennent la route sur les deux plans (photo, vidéo) et avec un choix d’optiques adaptés.

  • thibault

    @Benoit : comme je le disais sur twitter, les prochaines générations bénéficieront sans doute de grosses améliorations dans le domaine. Reste à voir quand ces nouveaux modèles sortiront. Pourquoi ne pas également tenter de booster les performances via MAJ du firmware. C’est une supposition, j’ignore si vis à vis du matériel c’est possible (notamment au niveau des performances de la batterie par exemple)

  • Benoit

    J’ai discuté avec pas mal de fabriquants sur ce sujet ces derniers temps et, même si la base est là… dieu est dans les détails et il reste pas mal de trucs à faire évoluer.
    Ca veut pas dire que c’est pas utilisable mais j’ai l’impression qu’on est au début du reflex numérique… je ne sais pas si tu te souviens mais la première génération le discours était « tout est simple, c’est prêt. » Et puis ça a été… ah… faut qu’on revoit notre gamme d’objos… ah… faut qu’on calibre mieux nos AF parce que le numérique pardonne moins… ah… et ça a quand même mis quelques années pour trouver tout ça…

    Regarde ma note sur le Lumix GH1, ils ont quand même du revoir pas mal de composants et ils sont sur une plateforme conçue avec l’idée de la vidéo. Quand c’est un greffon comme les fabriquants de reflex ce doit être encore pire.

  • thibault

    je n’ai pas pu discuter du côté des constructeurs, l’article traite comme tu as pu le voir du sujet dans sa globalité, pas assez de bagage technique pour pouvoir en parler aussi précisement. Mais très intéressant de pouvoir en discuter avec quelqu’un qui en connait visiblement pas mal sur le sujet 🙂

  • Je crois que la limitation de durée c’est surtout pour ne pas être considéré caméscope ce qui engendrerai des taxes supplémentaires …

    29 min. 59 sec sur 5DII maxi !

  • Pingback: MP Edition spéciale : comment bien utiliser nos Mercredi Pratique ? | Phototrend.fr()

  • j’ai le 5D2, et cet effet est bcp moindre. De plus je peux filmer 29 minutes. Et chez CANON on a la full HD 1080P en plus.
    La fonction video du D90 n’a rien à voir avec celle des 5D et 7D…
    Pour preuve, le directeur photo de Terminator Salvation n’arrête pas de les utiliser pour son dernier film : http://hurlbutvisuals.com/blog/

  • tizot’

    Merci pour ces demos.

    j’adore la musique de loa video Lille3000.
    C’est quoi SVP ?

  • steph

    je viens d’acheter un Nikon D5000 avec Nikon 18-70 et me suis en effet étonnée du faible rendu video avec effet « vague », je pensais que cela venait de mon objectif non stabilisé mais j’ai peur en vous lisant qu c’est plus du à l’appareil lui même… je n’y connais pas grand chose en reflex connaissez vous certains reglages qui peuvent reduire l’effet « vague » en video? merci d’avance

  • non pas vraiment de réglages. C’est à cause du type de capteur que tu as ce Rolling shuuter ou Jelly fish effect. Tu aura un moins de rolling shutter en augementant la vitesse d’obturation, mais bon…
    Les reflex haut de gamme, le font un peu moins. Il faut éviter d’aller trop vite dans tes travelling…

  • Taoussi

    Pour la limite des 5min, elle a été mise pour de simple droits de brevet. A l’époque, dépasser les 5min d’enregistrement en 720p entrainait des taxes suplémentaires quant aux autre camescopes HD.