Dans le petit monde des smartphones, Gorilla Glass est connu depuis de nombreuses années pour ses surfaces en verre renforcées. Pourtant, c’est dans l’univers de la photographie que s’illustre la marque américaine commercialisée par Corning, en proposant un nouveau matériau plus solide, assurant une meilleure transmission de la lumière. À la clé, une meilleure qualité d’image pour nos smartphones. Samsung doit être la première marque à bénéficier de ces nouveaux verres.

Ce n’est un mystère pour personne : la photographie est devenue l’un des principaux atouts différenciateurs pour les smartphones. Ces dernières années, tous les constructeurs ont multiplié le nombre de modules optiques. Plus récemment, la taille des capteurs a beaucoup augmenté – de même que les objectifs qui les surmontent.

C’est pour répondre à cet enjeu que la marque américaine Corning a dévoilé de nouveaux verres composites Gorilla Glass dédiés aux appareils photo des smartphones. Leur but : accroître la quantité de lumière reçue par le capteur, diminuer les reflets parasites… tout en offrant un haut niveau de résistance aux chocs et aux rayures.

« Les traitements antireflets sont utilisés depuis longtemps sur les appareils traditionnels pour améliorer la capture de la lumière », indique Jaymin Amin, vice-président de Corning. « Cependant, ces traitements ont tendance à se rayer facilement, affectant la qualité de l’image. Les composites de Corning Gorilla Glass offrent une meilleure résistance aux appareils photo des smartphones, mais ils viennent également améliorer leurs performances optiques », explique-t-il.

Alors que les verres les plus résistants ont tendance à diminuer la transmission de la lumière, les nouveaux composites de Gorilla Glass doivent ainsi offrir une plus grande transparence. En appliquant son revêtement DX à l’avant des lentilles, jusqu’à 98 % de la lumière est transmise au capteur (contre 92 % avec un traitement « classique »), indique la marque. De son côté, le revêtement DX+ offrirait une résistance encore supérieure, proche de celle du saphir. Un matériau justement utilisé par Apple.

Ce point est intéressant à noter, puisqu’Apple semble, au même moment, se tourner vers une solution logicielle, implémentée au sein d’iOS 15, pour supprimer le flare des photos prises à l’iPhone. Il est vrai que le module principal des récents iPhone, muni de 7 lentilles, est particulièrement sujet aux effets de flare et de ghosting – deux défauts que viennent justement corriger les verres DX et DX+ de Gorilla Glass.

iOS 15 : le flare en voie de disparition sur les photos faites avec un iPhone ?

D’après les informations fournies par la marque, les blocs photo des smartphones de Samsung seront les premiers à bénéficier des nouveaux verres Gorilla Glass. Il reste donc à voir quel modèle du constructeur coréen sera le premier à bénéficier des avancées du verrier américain.

Plus d’informations sur le site de Corning.