Milan Radisics est un photographe hongrois qui explore la photographie d’art, la publicité et le photojournalisme avec un même sens du détail et de la narration. Depuis 2017, il a choisi la photographie aérienne comme nouveau terrain de prédilection. Grâce à un drone, l’artiste est parvenu à capturer des images inédites de la Terre prise sous des angles nouveaux pour composer tour à tour des paysages d’apparence lunaire et des témoignages en image de la puissance de l’eau.

Changer de regard sur notre Terre

Capturés depuis le ciel, les lieux les plus visités, à l’image de Venise, prennent une apparence nouvelle et deviennent quasiment insaisissables. Glacial Flow, Ice Rink ou Frozen Time, les séries mises à l’honneur dans le portfolio de Milan Rasidics expriment l’engagement de l’artiste comme la source intarissable d’inspiration que la nature revêt pour lui. Semblant de véritables toiles, ses  paysages adoptent des nuances et textures qui paraissent naitre du pinceau d’un peintre abstrait.

© Rose Shaped Icecrack, Milan Rasidics

L’empreinte de l’Homme rendue palpable

Le photographe installé à Budapest retranscrit à travers ses images la beauté de notre environnement et l’impact de l’interaction humaine sur la nature. Milan Rasidics parvient toutefois à trouver une beauté artistique jusque dans les sujets les plus sombres comme dans sa série Art of Pollution où lacs asséchés et eaux radioactives semblent de véritables tableaux.

L’impact de l’Homme et du réchauffement climatique se devine clairement à travers ses paysages aquatiques qui constituent pour le photographe engagé une nouvelle manière de sensibiliser à l’urgence de la situation environnementale.

© Radioactive water in the phosphogypsum pond, Milan Rasidics

La Terre façonnée par l’eau

Initiée en 2018 en Europe de la France à l’Islande en passant par l’Espagne ou l’Italie, sa série Water.Shapes.Earth donne à voir des paysages abstraits, véritables oeuvres d’art soulignant l’importance de l’eau pour notre planète et la pérennité de toute vie. Le rôle décisif de ces cours d’eau pour façonner la Terre au fil des siècles se lit dans l’empreinte laissée par ces flux lorsque l’eau se retire.

Fragments de glaciers immortalisés à quelques heures de sombrer définitivement dans les eaux islandaises, lit en arête de poisson graphique révélée à marée basse dans les marais salés espagnols ou formations sableuses modelées par l’action de l’eau et des sédiments, Milan Rasidics n’a de cesse de capturer la mouvance aquatique depuis le ciel.

©Floating Icebergs, Milan Rasidics

Un photographe engagé conteur de notre époque

L’artiste maitrisant parfaitement le storytelling préfère d’ailleurs définir son projet comme un « essai visuel« . Milan Rasidics a articulé sa série autour de sept chapitres don’t la chute prédit le pire pour la planète bleue : «The beginning of the end” (Le début de la fin), “Vains of earth”(la vanité de la terre) , “Lagoons – between water and land” (les lagons entre terre et eau), “Waterscapes” (Paysages d’eau), “Coexistence” (Coexistence), “Human print” (Empreinte Humaine) et “Dry planet” (Planète asséchée).

La force mais aussi la fragilité nouvelle de ces éléments naturels confèrent aux photographies aériennes de Milan Rasidics une portée narrative puissante qui a su séduire à l’international. Photographe environnementaliste, Milan Rasidics prend part à travers la photographie à une éducation des consciences en évitant toute moralisation, ses images semblant des toiles abstraites suffisent pour inspirer et faire passer son message.

© Salty March, Milan Rasidics

Contributeur au magazine National Geographic comme à la BBC, Milan Radisics a été récompensé par nombreux prix dont du prestigieux Award of Excellence lors de l’édition 2019 du prix POYI (Picture Of the Year International, USA) pour sa série Water.Shapes.Earth. Soucieux de continuer à documenter l’évolution de notre planète à travers celle de ses cours d’eau, Milan Rasidics continue de photographier ces paysages aquatiques à travers le monde. Water.Shapes.Earth a été présentée lors d’une exposition en 2018 et continue d’être proposés aux musées et galeries internationales.

© Estuary of River Affall, Milan Rasidics

La série Water.Shapes.Earth et l’ensemble des images époustouflantes de Milan Rasidics sont à découvrir sur le site du photographe ou sur le site dédié à la série.

L’artiste présent sur les réseaux sociaux y partage également ses clichés fascinants grâce à une page Instagram consacrée au projet.