Comment acheter une photographie d’art originale et presque unique sans se ruiner ? Comment vendre ses photos sur internet en tant qu’oeuvre d’art ? Ce sont les deux questions auxquelles ArtPhotoLimited, jeune startup bordelaise, souhaite répondre. Créée par Louis Albert, ancien directeur marketing de CDiscount, et Junior Bernard, ex-ingénieur en génie logiciel chez Cap Gemini, ArtPhotoLimited souhaite simplifier l’achat et la vente de photographie d’art en édition limitée.

The blue tunnel - © Dimitry Roulland

The blue tunnel – © Dimitry Roulland

Lors d’un passage à Paris, nous avons pu rencontrer Louis Albert, CEO et fondateur de ArtPhotoLimited, pour découvrir cette nouvelle plateforme et lui poser nos questions.

ArtPhotoLimited souhaite proposer une sélection de photographies d’art en édition limitée à un prix accessible. L’idée à la base de ArtPhotoLimited est d’offrir une alternative aux boutiques déco et aux galeries photo comme YellowKorner qui proposent des photographies d’art en éditions limitées pas vraiment limitées (souvent plusieurs milliers de tirages), à tel point qu’on peut très facilement retrouver la même photo chez plusieurs de ses amis tant les tirages sont répandus. Entre les galeries d’art aux tarifs prohibitifs et les sites de décoration (le fameux taxi jaune chez Ikea), un fossé existe.

Jean Pierre Kangand - © Gwenn Dubourthoumieu

Jean Pierre Kangand – © Gwenn Dubourthoumieu

30 tirages maximum pour une édition vraiment limitée

ArtPhotoLimited est une plateforme de vente d’oeuvres d’art dans sa définition purement légale : 30 exemplaires maximum, numérotés, signés et tous formats confondus (du petit format 20×30 cm au grand format 150×100 cm) et contrôle du processus d’impression par l’artiste via un laboratoire photo spécialisé dans les tirages d’art.

ArtPhotoLimited_1

Pour le tirage, ArtPhotoLimited fait appel au laboratoire Picto, une référence dans l’impression des œuvres d’art photographiques. Créé en 1950 et situé à Paris, Picto est un partenaire essentiel d’ArtPhotoLimited car il permet d’assurer la qualité et le respect du tirage de l’oeuvre d’art photo.

ArtPhotoLimited_3

Une liberté étendue pour le photographe

Malgré cette idée de contrôle rigoureux de l’impression et du tirage, ArtPhotoLimited offre une grande liberté au photographe auteur. Ce dernier est libre de fixer son prix de vente (hors frais d’impression, d’encadrement et frais logistique) qu’il touchera à chaque vente, moins la commission de 30% de ArtPhotoLimited. Cette commission est plus que raisonnable car le photographe touche 70% sur son prix de vente. On est bien loin du modèle éditeur utilisé par YellowKorner qui rémunèrerait le photographe entre 5 et 10%. Pour vendre ses photos sur ArtPhotoLimited, il faut être photographe professionnel (disposer d’un statut professionnel et d’un SIRET).

Leaving the nest - © Amélie Berton

Leaving the nest – © Amélie Berton

Le photographe contrôle son type de tirage (impression argentique ou pigmentaire), le papier et les différentes formats proposés (cadre alu, contre-collage sur aluminium ou caisse américaine) du petit format 30x20cm au grand format 150x100cm).

Bien sûr, si le prix est libre, il est important pour le photographe de connaître sa cote et sa valeur. Entre un artiste exposé en galerie et un photographe professionnel peu connu, les écarts de prix existeront forcément sur la plateforme. Sur ArtPhotoLimited, les prix vont de 50€ à plus de 500€.

Chaque photographe dispose d’un profil sur le site qui liste toutes ses photos disponibles. Vous pouvez par exemple découvrir les photos de Gwenn DubourthoumieuRomain ThieryBertrand Desprez ou encore Cécile Lhermitte Perrinet.

ArtPhotoLimited_5

Une sélection éditoriale pour une galerie de qualité

Bien que la vente sur ArtPhotoLimited soit déjà limitée aux photographes professionnels, une sélection est également faite sur les photos proposées par ces derniers. Martine Robin, directrice de la photographie chez ArtPhotoLimited et ex de l’agence VU où elle a travaillée pendant 20 ans, sélectionne avec un œil averti les photos soumises chaque jour sur la plateforme. « Il y a une double sélection du photographe, à l’inscription et au fil de l’eau avec l’envoi des nouvelles photos » indique Louis Albert. Le parti pris du site est le suivant : ne pas être une énième galerie en ligne où l’on est noyé dans le contenu proposé.

Quelques catégories que vous pouvez trouver sur ArtPhotoLimited

Quelques catégories que vous pouvez trouver sur ArtPhotoLimited

Tous les styles se retrouvent sur ArtPhotoLimited, de la photographie abstraite au reportage, en passant par le sport, le portrait, la photographie urbaine, la mode et le nu, sans oublier le cinéma. En parcourant les images disponibles, certains choix sont cependant discutables… mais tous les goûts sont dans la nature.

Un début prometteur pour la jeune startup

ArtPhotoLimited s’est lancé en septembre 2016. Moins de 6 mois plus tard, plus de 1200 photographes pro sont inscrits sur la plateforme, avec une sélection d’environ 8 000 photos disponibles à la vente aujourd’hui. A noter que lorsqu’une œuvre d’art photographique a atteint son nombre d’exemplaires vendus maximum (jusqu’à 30, nombre fixé par le photographe), elle est retirée automatiquement du site.

ArtPhotoLimited_4

L’aperçu de la taille d’un tirage sur un mur, ici le format 90×60 cm

« Le bouche à oreille est très efficace, et nous n’avons pas encore mené d’opération de recrutement des photographes » indique Louis Albert. Et pourtant, de nombreux photographes et organismes de presse sont assis sur une mine d’or avec leurs archives photographiques qui ne sont pas valorisées. « Les photographes ne vendent pas leur tirage, y compris les photographes reconnus » nous confie le fondateur de ArtPhotoLimited. Il y a en effet souvent un fossé entre le travail artistique d’un photographe et son aspect commercial. ArtPhotoLimited souhaite le reboucher en facilitant la vente de photographies d’art et proposer un nouveau canal de vente pour les photographes pro, en plus du corporate, de la presse, de la photo sociale ou encore de la banque d’images.

Le marché des œuvres d’art photographique restant tout de même une niche, ArtPhotoLimited prépare déjà son développement à l’international, avec une traduction du site en anglais qui devrait arriver mi-février.

La plateforme de ventes d’oeuvres d’art nouvelle génération

Pour montrer qu’ils étaient prêt à innover, ArtPhotoLimited a tenté une expérience durant le dernier Dakar 2016. Au jour le jour, le site proposait une sélection de photographies réalisées durant l’étape de la journée par des photographes professionnels présents sur place et directement disponible sur la plateforme.

Venice Beach - © Cécile Lhermitte Perrinet

Venice Beach – © Cécile Lhermitte Perrinet

Ce type d’opération événementielle sera sûrement reproduit dans un futur proche, mais je ne suis pas certain que ce soit véritablement le créneau d’un site d’oeuvres d’art photographiques. Selon moi, ce genre de photo est trop frais pour être accroché sur un mur. Mais l’achat d’oeuvre d’art est aussi un pari sur l’avenir pour les collectionneurs.

A l’heure où nous écrivons cet article, ArtPhotoLimited organise une vente exceptionnelle de photographies de voyage publiées dans Le Figaro Magazine.

Démocratiser le marché de la photographie d’art

Avec un nouvel acteur comme ArtPhotoLimited, il est certain que le marché de la photographie d’art va se démocratiser. Et dans le bon sens du terme, en respectant le concept d’oeuvre d’art avec des tirages véritablement limités, tout en offrant une qualité d’impression supérieure, un choix de photographies et de thématiques ainsi que de photographes. Sans oublier le photographe en lui offrant une rémunération décente.

Pour en savoir plus et découvrir les photographies disponibles sur ArtPhotoLimited, rendez-vous sur leur site.

Crédit photo de couverture : Jérémie Buchholtz