En 1998, Patricia Wheatley a interviewé Henri Cartier-Bresson, l’un des plus grands photographes de rue du XXème siècle, alors âgé de 90 ans. Dans ce reportage, le photographe revient sur sa carrière de photographe, mais également de peintre, car il commença par étudier la peinture en 1927 à l’âge de 20 ans. Pour Henri Cartier-Bresson, la photographie est un peu comme de la peinture instantanée.

Ce n’est qu’au début des années 1930, lorsqu’il découvrit une photo prise par le photographie hongrois Martin Munkacsi près du Lac Tanganyika en Afrique, qu’il eu un flash.

photo1

© Martin Munkácsi

C’est cette image, selon le reportage, qui l’a définitivement fait échanger ses pinceaux pour un appareil photo. En 1932, il acheta son premier appareil photo, un Leica 35mm, un appareil petit, discret et léger, très novateur pour l’époque.

camera

Et la suite est désormais bien connue, Cartier-Bresson étant devenu l’un des photographes les plus célèbres, ayant notamment défriché la photographie de rue.

tableau

Henri Cartier-Bresson décéda en 2004, un an après que la Bibliothèque nationale de France lui ai consacré une grande exposition rétrospective.