Critique Photo : Hiro

Rappel : la Critique Photo est une nouvelle rubrique vous permettant d’avoir notre avis sur vos images, une fois par semaine. N’hésitez pas à envoyer vos photos !

Nikon D7000 – 70 mm – 1/500s – f/5.6 – ISO-400 _ Hiro

« J’ai pris cette photo cette année à Bangkok, non loin du quartier chinois, durant la période des inondations. Le centre de Bangkok n’a pas été touché par les inondations, seules quelques ruelles près du fleuve étaient envahies par les eaux débordantes mais cela n’empêchaient pas les habitants de circuler, même en scooter. » 

Excellent environnement, le photographe se trouve dans une scène particulière riche en possibilité : l’eau, le scooter, le taxi, la rue… On se demande d’ailleurs où se trouve le photographe, dans l’eau ou sur une barque ou dans un taxi ? Une chose est sûre : il est dans l’action de son sujet, et cela ajoute de la force à l’image.

Paradoxalement, le point faible de cette photo est le sujet : il est ambigu. En effet, si le sujet est « un scooter traversant les inondations », alors le sujet est mal cadré, le scooter est trop haut, et n’est pas dans un angle suffisamment intéressant – le taxi venant presque parasiter l’image. Si au contraire le sujet souhaité est « une scène de rue pendant les inondations » alors la prise de vue n’est pas très pertinente : on aurait alors pu prendre beaucoup plus de recul, montrer cette rue de face, de côté ou de biais. L’architecture de la rue aurait certainement aidée à cadrer la photographie soit par une ligne d’horizon soit en marquant un point de fuite.

Dans tous les cas, l’environnement est tel qu’il faudrait prendre plus de recul par rapport au sujet. La photographie a été prise avec un 70mm, ce qui est plutôt serré pour une scène de rue. Avec un 35mm la scène aurait sûrement été mieux mise en valeur. Nous ne connaissons cependant pas le contexte de la prise de vue et notre avis se base uniquement sur le résultat : le photographe n’a peut être pas eu le choix / le temps de se placer différemment.

Finalement, la photo semble réussi, mais elle n’est pas complètement aboutie, laissant un goût d’inachevé presque frustrant. Finissons sur un conseil plus généraliste : ne vous contentez pas d’une particularité, cherchez quelque chose de plus, que ce soient des reflets, des symétries, des ambiances etc… Montrez ce que les gens ne voient pas.

Les plus :

  • Une scène à fort potentiel
  • Un photographe dans l’action
  • Une technique maîtrisée : pas de zone brûlée, pas de flou etc…

Les axes d’améliorations :

  • Un sujet ambigu
  • Un cadrage inapproprié (privilégier le 35mm plutôt qu’un 70mm ou changer l’angle de prise de vue ; réviser également notre MP autour des règles d’esthétiques en photographie)
  • Une autre prise de vue aurait peut être apporté plus d’esthétisme (de face, de côté ou de biais avec des lignes de fuites ou même un jeu avec les reflets de l’eau)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Une photo intéressante mais au cadrage incertain, tributaire du « pris sur le vif ».
    Plus que la question de la focale, je parlerai de l’angle de prise de vue. Se décaler aurait été profitable !
    Le ponctum de cette image est au final la camionnette bleue/jaune et non plus les fortes inondations.

  2. Bonsoir,
    Merci beaucoup d’avoir pris du temps pour critiquer ma photo.

    Je suis content que vous ayez saisie le « pris sur le vif » c’est exactement la cause de ce que Emmanuel expliquait « le photographe n’a peut être pas eu le choix / le temps de se placer différemment »; mais en plus de cela c’est l’intention que je souhaitais faire passer, pas de mise en scène, aucun changement de comportement des gens. Ce n’est pas évident car quand vous pointez un appareil sur quelqu’un, il le voit de suite et son comportement en est altéré (qui plus est quand vous êtes européen dans un pays asiatique, sur la route et un genoux dans l’eau ;). Je pense qu’un bon « pris sur le vif » nécessite une observation à l’oeil, puis, un instant avant le beau cliché, il faut viser, régler et déclencher.
    J’ai encore du chemin à faire pour associer mon style avec les règles de bases esthétiques et techniques. Je vais profité de mon passage sur le site pour reprendre la lecture des MP.

    En effet j’étais assez loin pour la prise d’où la focal à 70mm. J’aurais pu attendre un peu (que le scooter se rapproche et que le tuk tuk s’éloigne) et me déplacer mais ça n’aurait plus été sur le vif ^^ et je voulais vraiment figer l’instant que je voyais.

    Merci à tous ! Vos conseils sont précieux.

  3. bonjour,

    juste un avis personnel dont vous ne faites pas mention dans votre analyse, et qui je pense aurait pu métamorphoser cette photo : basculer l’appareil en mode portrait, sans même se déplacer, et changer de point de vue ou de focale.

    ainsi, on aurait eu un cadre plus fin en largeur, et mieux cloisonné, fermé à droite par le taxi et à gauche par le scooter (en faisant bien attention à cadrer la totalité du scooter et du taxi)

    en cadrnt les sujets au centre de la photo (pour éviter toute distorsion, quitte à recadrer après, en eparticulier si les maisons dans le haut du cadre sont inintéressantes), on aurait tout de même conservé et même augmenté l’effet d’avant plan « submergé » par l’eau.

    de plus ce cadrage serait plus fluide en termes de regard : oeil attiré par le sujet principal aux couleurs vives, arrêté par le cadre fermé, et qui glisse vers le bas de la photo au rythme de l’eau.

    évidement c’est le parti-pris d’un défenseur du cadrage portrait, même en paysage 🙂 dans le doute je double toujours portrait/paysage quand je n’ai pas le temps de réfléchir.

    qu’en pensez-vous ?