Dans ce Mercredi Pratique, nous allons vous parler d’un sujet qui avait été évoqué par Zeni en juin 2008, le bokeh. Nous en avons reparlé brièvement avec les Bokehs de Thao trouvés sur Flickr. Je vais vous représenter rapidement le concept, et surtout comment faire un bokeh photo de fleur par exemple.

Pour confirmer les derniers commentaires du billet, le bokeh se prononce ‘bôquet’ et non pas bouquet. Bokeh est une traduction d’un mot japonais qui signifie flou/cassé.

Rappel

Le plus souvent en photo les points lumineux en arrière plan sont gênants car ils distraient du sujet principal. Mais il est possible de composer avec et d’utiliser l’effet de flou comme élément de la photo. Il est donc préférable d’utiliser la plus longue focale avec la plus grande ouverture de l’objectif possible (par exemple à 70 mm à f/2.8 sur un objectif 24-70mm à ouverture fixe f/2.8) pour que le fond se détache le plus possible du sujet. Un objectif à focale fixe 50 mm f/1.8 (NikonCanon) est quand même préférable.

Cet effet de bokeh créé habituellement une forme ronde sur la zone floue de la photo. Mais il est aussi possible de personnaliser cette forme si l’on veut se défaire des formes arrondies classiques pour intégrer le bokeh comme élément à part entière dans la composition.

bokeh_sample-41b

Un trou mais de quelle taille ?

Parce que nous créons une nouvelle ouverture, le trou doit être plus petit que celui de l’objectif, mais ne doit pas non plus avoir une taille maximale quelconque.

Si nous prenons par exemple une ouverture de f/2, sur un objectif de 50mm de longueur de focale, la forme devrait être de 25mm maximum.
Toujours avec une ouverture de f/2 la forme devra être de 50mm maximum sur un objectif de 100mm.  Pour finir l’exemple, il ne faudra pas dépasser une forme de 17.5mm pour un 50mm@f/2.8 et 14.2mm de taille de forme pour le même objectif a f/3.5.

Le plus simple à réaliser est de découper un morceau de carton opaque que l’on mettra devant l’objectif. Pour effectuer le trou, on bon vieux compas et une paire de ciseaux, ou une perceuse pour les plus bricoleurs fera l’affaire.

Le trou peut être tout simplement rond, mais vous pouvez jouer sur les formes en créant pourquoi pas des étoiles, des coeurs ou bien encore des symboles de votre imagination.

bokeh_diyjpg

Et je peux essayer sur mon compact ?

En fait cela dépend si vous arrivez à faire un trou assez petit. La longueur focale est généralement de 7 à 12 millimètres sur un compact (on parle de la longueur réelle, pas de la longueur en équivalence 24×36). Ce qui signifie  que le trou devra être au maximum de 2.5mm pour une ouverture de f/2.8. Pas facile, mais pas impossible non plus…

bokeh_coeur2

Comme très souvent, vous pouvez trouver une version toute faite dans le commerce avec les Bokeh Masters Kit.

Vous avez déjà essayé et en êtes plutôt fier ? Faites nous partager vos réalisations.