De nuit, les abribus de nos villes attirent de nombreux photographes. Pour Jean-Yves Remy, photographe à Metz, ces installations sont une source d’inspiration inépuisable. C’est dans ce décor qu’il a créé sa série photo « A l’affiche ce soir », des autoportraits déjantés de nuit. Son défi : coller au mieux à l’affiche.

JY-Remy-affiche-ce-soir_19

© Jean-Yves Remy – Starwars – La force de l’aspiration

Abribus et mise en scène

Sur ces images, le photographe se met en scène dans des abribus en jouant avec le décor des affiches : publicités, affiches de film, affiches de cirque, etc. Jean-Yves Remy est constamment attentif aux affiches qui tournent dans les abribus de sa ville et s’inspire à chaque fois d’elles pour créer un autoportrait en lien. Ainsi, des aspirateurs domestiques deviennent des robots sur sa photo « La force de l’aspiration », le photographe pose en danseur de ballet dépressif avec « Le Lac des Cygnes » ou bien enfile un costume de clown effrayant avec une affiche du Grand Cirque de St-Petersbourg.

JY-Remy-affiche-ce-soir_15

© Jean-Yves Remy – Vengeance du cygne noir

Jean-Yves Remy nous explique que dans les abribus, « la lumière que les néons renvoient en fait une boite à lumière naturelle et le décor des affiches changeant toutes les semaines offre des scènes toujours nouvelles ». Ainsi, chaque abri devient « un petit théâtre de rue ou une boule de neige qu’il suffit de secouer pour faire apparaître une scène improbable ».

JY-Remy-affiche-ce-soir_12

© Jean-Yves Remy – Ça… Ça vous tente ?

Et c’est bien des photographies improbables que nous présente ici le photographe plein d’imagination.

D’où lui est venue cette idée ?

« Sans mise en scène, il y a des hasards incroyables dans ces abribus, en journée où les gens ont des positions ou des attitudes qui collent avec le fond publicitaire. Ca m’a donné envie de pousser le concept et de le caricaturer un peu. » De nuit, le photographe a l’avantage d’être relativement tranquille, surtout lorsque les prises de vue se font à une heure avancée dans la nuit.

JY-Remy-affiche-ce-soir_11

© Jean-Yves Remy – La vie aquatique

Des rencontres et moments étonnants

Et ces photos lui ont permis de vivre des moments très amusants. Ainsi, Jean-Yves Remy raconte que parfois, « des gens font demi-tour en voiture pour venir contrôler que ce qu’ils ont vu brièvement en passant était bien réel ». Bien sûr, durant les rondes de la police, ces derniers se sont également « arrêtés pour vérifier que je n’étais pas un danger ou en danger… ». Et lorsque l’on porte un masque de lapin avec un gilet ouvert et une cravache, cela donne des rencontres inédites.

JY-Remy-affiche-ce-soir_9

© Jean-Yves Remy – Dominant, dominé ?

Pour certaines de ses photos, Jean-Yves Remy a eu recours à des superpositions d’images (par exemple pour la photo « Bob l’éponge ») ou bien même de temps en temps quelques retouches locales, mais la majorité des mises en scène et des costumes sont bien réels.

Une bonne tranche de rigolade pour ce photographe qui ne manque pas d’idées, seulement de nouvelles affiches. Mais même sans affiche, les boîtes à lumières servent d’écran de radiographie ou de décor pour l’homme invisible.

Voici quelques-unes des photos présentes dans sa série « A l’affiche ce soir » que vous pouvez retrouver au complet sur Flickr.

JY-Remy-affiche-ce-soir_3

© Jean-Yves Remy – Hamlet, L’aventure intérieure

JY-Remy-affiche-ce-soir_17

© Jean-Yves Remy – Chute en cascade

JY-Remy-affiche-ce-soir_16

© Jean-Yves Remy – Monsieur Wells

JY-Remy-affiche-ce-soir_14

© Jean-Yves Remy – Le dernier combat

JY-Remy-affiche-ce-soir_10

© Jean-Yves Remy – Jessica veut ma peau

JY-Remy-affiche-ce-soir_8

© Jean-Yves Remy – Invasion

JY-Remy-affiche-ce-soir_7

© Jean-Yves Remy – Le bal des vampires, en mieux

Jean-Yves Remy est graphiste de métier et a déjà remporté de nombreux concours photo, notamment dans le magazine « Réponses Photo ». Vous pouvez le retrouver sur Flickr, Facebook et son site personnel.