Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué
Techniques photo 2

Photos de tempête de mer : nos conseils photo et sécurité

Lorsque la mer s’agite et que la tempête est annoncée par tous les programmes météo, il est très tentant de sortir se promener sur la côte accompagné de son appareil photo afin de capturer de très belles photos de la mer en fureur.

Cette année encore, d’importantes rafales de vent et de fortes vagues sont attendues sur le littoral français, d’autant plus que nous entrons dans une période de grandes marées.

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer – © Damien Roué

Photographier la mer démontée n’est pas inné et il est conseillé de suivre quelques consignes de sécurité en plus de toute considération photographique, car les accidents peuvent vite arriver.

Conseils de sécurité pour photographier une tempête

Photographier une tempête de mer nécessite de se préparer au pire, car les vagues et les forts vents sont capables de vous surprendre lorsque vous vous y attendez le moins.

Notre premier conseil de sécurité est de renoncer à sortir pour prendre des photos si les conditions météo sont trop mauvaises : avant de vous aventurer, vérifiez donc la météo, notamment la vitesse et la force des rafales et équipez-vous en conséquence pour vous protéger des éléments. En cas de tempête, il est conseillé de sortir le moins possible, surtout en front de mer.

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer – © Damien Roué

Sur la côte, ne vous approchez pas trop du bord des falaises, même si vous pensez « maîtriser » car une rafale de vent peut facilement vous faire bouger de plusieurs mètres et entraîner une chute mortelle. Il vaut mieux rester dans les terres ou au niveau de la mer pour éviter toute chute.

Avec les vents violents, les vagues sont bien plus grosses et puissantes que d’habitude. Même si vous connaissez les lieux et savez jusqu’où les vagues peuvent aller de manière habituelle, ne sous-estimez pas leur puissance et restez vigilants, une simple vague peut tout changer.

Enfin, ne sortez jamais sans prévenir un proche ou une connaissance. Sans nouvelles de votre part, ils contacteront les secours.

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer – © Damien Roué

Conseils pour photographier la tempête

Une chose est certaine, la mer déchainée est un sujet photographique inépuisable. Mais pour réussir vos images, il vous faudra être préparé.

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer – © Damien Roué

Voici quelques conseils pour bien protéger votre matériel lors d’une sortie photo en pleine tempête :

  • Protégez votre appareil photo des embruns et du sel avec une couverture anti-pluie type Rainsleeve. Un sac plastique transparent et un gros élastique autour de la lentille peuvent aussi faire l’affaire.
  • Dans votre sac photo, mettez quelques sachets absorbeurs d’humidité (type Silica Gel) pour conserver votre matériel à l’abri de l’humidité
  • Utilisez un filtre UV pour protéger la lentille avant de votre objectif contre les embruns. De manière générale, une fois la sortie photo terminée, passer un linge microfibre un peu humide (à l’eau claire) sur votre matériel permettra de retirer les résidus de sel (corrosif).
  • Si votre appareil n’est pas tropicalisé, pensez à mettre du gaffer sur les parties mobiles du boitier (trappe batterie, carte SD, connecteurs…) afin d’éviter l’oxydation.
Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer – © Damien Roué

Maintenant que votre matériel est protégé, passons aux conseils techniques.

Lors d’une tempête, il est important de toujours regarder le ciel et connaître la direction du vent. Avec cette information, il est possible d’anticiper les moments où le soleil va réussir à percer les nuages et offrir une magnifique lumière sur certaines parties de votre scène.

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer – © Damien Roué

Pour photographier la mer, vous pouvez utiliser un objectif grand-angle ou bien un téléobjectif. Dans le cas d’une forte tempête, nous vous conseillons d’utiliser le téléobjectif afin de rester à distance de l’action (et du danger).

Au niveau des réglages de votre appareil, optez pour une vitesse élevée (et de hauts ISO) si vous souhaitez figer le mouvement des vagues, surtout celles qui s’éclatent contre les rochers. Si au contraire vous souhaitez mélanger le tout et donner un effet fantomatique à votre image, une vitesse plus lente ainsi que l’usage d’un trépied et d’un filtre à densité neutre est recommandé. Un filtre polarisant peut également être utile pour ajouter du contraste à votre image et supprimer les reflets sur la mer.

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer – © Damien Roué

Enfin, notre dernier conseil est de savoir anticiper. Anticiper l’action, pour obtenir la photo réussie, mais aussi anticiper le danger, pour savoir s’arrêter au bon moment, lorsque votre sécurité n’est plus assurée. Certains diront que c’est à ce moment-là que la photographie prend tout son sens, nous préférons choisir la prudence et laisser les images de tempête de mer impressionnantes aux livres photo dont les auteurs photographes disposent d’une logistique avancée (comme l’usage d’un hélicoptère).

Bonnes photos !

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer - © Damien Roué

Décembre 2013, Belle-Ile en Mer – © Damien Roué

Masterclass Studio Jiminy 728×90

Articles qui pourraient vous intéresser

  • Guides d’achat 300×300