Malgré la qualité des images produites par les appareils de la série X de Fujifilm, vous êtes nombreux à vous demander pourquoi Fujifilm ne propose pas d’appareils mirrorless comme le fait désormais Sony. Le plein format étant synonyme d’une meilleure qualité d’image, la question est légitime.

Amazon Japon a rencontré Takashi Ueno, Optical Device & Electronic Imaging Products Manager chez Fujifilm pour discuter de ce point et le blog Fujifilm vient de publier cette interview en anglais dans laquelle on comprend mieux les choix de Fuji en terme de capteur.

x-mount

Pour Takashi Ueno, les capteurs plein format permettent d’obtenir une qualité d’image excellente, mais au prix d’optiques encombrantes et lourdes. Même si Sony propose des optiques relativement compactes avec sa gamme A7, ces dernières n’ouvrent souvent qu’à f/4 ou f/2.8.

Fujifilm a ainsi fait le choix de rester avec un capteur APS-C et de travailler sur des optiques de qualité Fujinon pour compenser les « défauts » de ce capteur. Selon Takashi, Fujifilm est ainsi capable de reproduire la qualité d’image d’un plein format avec son capteur APS-C et la qualité des optiques Fujinon. Un des points différenciant de Fuji est notamment une excellente qualité d’image à pleine ouverture alors qu’il faut bien souvent fermer d’un ou deux stops pour obtenir la meilleure qualité d’image avec des optiques classiques. Cela se fait cependant au prix d’optiques Fujinon souvent très chères.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de l’interview en anglais sur le blog de Fujifilm.