Certains endroits visités sont tellement photogéniques que les éléments de la scène s’organisent harmonieusement entre eux et le déclic se produit rapidement. Trop même. Nous retournons à la maison et en visionnant la scène finale, un sentiment d’insatisfaction nous envahit. Comme si l’image n’était pas tout à fait le reflet de notre personnalité.

Parfois, l’endroit est surchargé et nous devons analyser la scène, nous déplacer, non sans mal, jusqu’à ce que le cadrage soit adéquat. Le ballet à effectuer est complexe et l’image finale ne répond pas toujours à nos attentes. D’autres fois, le lieu est banal, et nous sommes tentés de partir sans nous y attarder.

Avec une approche plus méthodique d’un lieu, vous serez en mesure de déceler le potentiel d’une scène afin de la transformer en un paysage digne d’intérêt. Voici donc 7 conseils pour vous aider à améliorer vos photos de paysage.

Cadrer un paysage en format portrait

En paysage, ce format est souvent réservé à la publication éditoriale, mais rien ne vous empêche de l’adopter. Nous photographions un paysage à l’horizontale de façon naturelle car nos appareils photo ont une incidence sur ce choix, les viseurs et les écrans LCD se présentant sous cette forme. Vous pouvez cependant facilement changer cette habitude et modifier l’orientation de votre cadrage. Les images obtenues donneront une impression de mouvement et de dynamisme.

AnneJutras_PhotoTrend_1_Cadrer un paysage en format portrait

En cadrant vos paysages au format portrait, voici quelques points à considérer :

  • Portez attention aux éléments en hauteur, un arbre par exemple, une ligne de fuite tracée par un sentier ou un ruisseau, une souche d’arbre dont le tronc crée une ligne directrice à l’intérieur du cadre, un lit de galets ou tout élément susceptible de se prêter à cette composition.
  • Si vous possédez un grand-angle, n’hésitez pas à l’utiliser en intégrant un élément au premier plan. Portez attention aux éléments situés au sol qui pourraient servir d’avant-plan, une plante aux couleurs distinctives, une gerbe de fleurs ou un rocher par exemple. N’hésitez pas à vous agenouiller au besoin. Une fois décelé, harmonisez l’ensemble de votre composition afin d’équilibrer la scène. Faites votre mise au point au tiers de l’image et choisissez une petite ouverture (f/16) pour obtenir une bonne profondeur de champ.
  • Un téléobjectif compresse le paysage et sera utile pour concevoir une image plus graphique. Observez les éléments composants la scène, remarquez-vous une juxtaposition de formes qui auraient avantage à être photographiées à la verticale ? Pour vous faciliter la tâche, pensez à regarder la scène en deux dimensions et visionnez le paysage qui se dresse devant vous comme un tableau à décomposer : l’avant-plan, le plan du milieu et l’arrière-plan. La compression focale du téléobjectif accentue cet effet de deux dimensions et génère une image à saveur graphique.
  • Afin d’enrichir votre sélection d’images, prenez l’habitude de prendre une photo d’une même scène à l’horizontale et une autre à la verticale.

Gardez un œil sur la météo

Dame Nature est capricieuse et il est difficile d’anticiper ses « mauvais » coups. Mais une chose est certaine, elle aura une grande influence sur le rendu de vos photos. Soyez attentif et dès qu’une occasion se présente, sautez sur votre appareil photo et partez à l’aventure.

AnneJutras_PhotoTrend_2_Gardez un œil sur la météo

  • Les orages

Comme dit l’adage, après la pluie, le beau temps. Chaque fois que j’ai été témoin d’orages, j’ai pu constater leur incidence sur les couchers de soleil. Les gouttelettes encore présentes dans l’atmosphère génèrent un voile imperceptible, et lorsque les derniers rayons du soleil s’y reflètent, les couleurs du couchant prennent des teintes riches et éclatantes. Et si la chance est avec vous, peut-être qu’un arc-en-ciel apparaîtra dans le ciel. Servez-vous d’un filtre polarisant pour accentuer ses couleurs.

  • La pluie

En général, la pluie réhausse les couleurs. Les troncs des arbres, devenus plus foncés, ressortent joliment par rapport au colori du feuillage mouillé. L’utilisation d’un filtre polarisant s’avérera également pratique afin d’éliminer le reflet du ciel gris se réfléchissant dans les minuscules gouttelettes d’eau.

Notez aussi qu’une pluie diluvienne gonflera les ruisseaux et offrira un débit plus abondant. C’est l’occasion de pratiquer cet effet de filé soyeux que vous rêvez de faire depuis longtemps.

  • Tempête de verglas

La pluie verglaçante n’est pas appréciée, elle recouvre tout d’une fine couche de glace et rend la chaussé glissante, mais elle ravit le cœur des photographes. Elle survient lorsque la température frôle le point de congélation. Elle donne parfois l’impression de transformer un paysage en verre. La transparence de la glace, éclaboussée par la lumière du matin, transcende le plus anodin des paysages en beauté surréelle. Si l’occasion se présente, n’attendez pas trop, les rayons du soleil feront fondre la glace.

Levez-vous tôt !

Je ne vous apprends rien si je vous dis que la lumière influencera grandement la qualité d’une image. Ceci est encore plus vrai en photographie de paysage. Un panorama à l’aspect tout à fait banal se transformera radicalement sous un bon éclairage. Le matin, tout particulièrement. La fraîcheur de la nuit dépose une brume matinale, parfois accompagnée de rosée. Une atmosphère particulière enveloppe les lieux.

AnneJutras_PhotoTrend_3_Levez-vous tôt!

  • L’heure dorée

L’heure dorée du matin se distingue par une lueur ambrée qui enveloppe le paysage et crée une aura de magie. Les deux heures suivant le lever de l’astre offrent une qualité de lumière exceptionnelle. Les textures sont accentuées et le relief des éléments est rehaussé. Songez à arriver trente minutes avant le lever du soleil, vous pourrez ainsi bénéficier des couleurs de l’aurore caractérisées par des teintes flamboyantes.

Retournez plus d’une fois au même endroit

Lorsque j’anime mes activités photo et que l’on retourne sur un même site, on me fait souvent la remarque suivante : « C’est moins inspirant, on était déjà venu ici. » Un lieu regorge de possibilités photographiques et ce n’est pas en une seule visite que vous aurez exploré tout son potentiel.

AnneJutras_PhotoTrend_4-Retournez plus d’une fois au même endroit

Retourner sur un même endroit offre de multiples avantages. Il permet, entre autres, de vous familiariser avec le décor et de repérer les points clés pour créer de belles compositions.

La lumière du matin différera de celle du soir, vous aurez donc deux mises en situation différentes. De plus, si vous arrivez à l’aurore, alors que la pénombre baigne encore le paysage, vous aurez plus de facilité à vous déplacer dans un endroit familier que dans un lieu totalement inconnu.

Soyez patient, attendez avant de quitter les lieux

Lorsque nous photographions les dernières lueurs du jour, nous sommes tentés de quitter les lieux dès que le soleil bascule sous l’horizon. Nous nous privons ainsi d’une opportunité photographique, celle de la tombée du jour.

AnneJutras_PhotoTrend_5_Soyez patient, attendez avant de quitter les lieux

  • Le crépuscule

Similaire à l’aurore, le crépuscule est caractérisé par les couleurs flamboyantes qui éclaboussent les nuages flottants dans le ciel. Plus il y aura de nuages, surtout s’ils sont légers et vaporeux, plus la possibilité de voir apparaître ce phénomène sera présent. Pensez à apporter votre trépied, parce que la faible luminosité nécessitera une longue exposition.

  • L’heure bleue

Quand le soleil disparaît sous l’horizon, l’heure bleue affiche ses couleurs, un bleu intense et électrique. Vous disposez d’une trentaine de minutes chrono. Laissez votre balance des blancs sur « lumière du jour » et vous obtiendrez des photos avec une jolie teinte de bleus. Si vous vous attardez, pourquoi ne pas tenter de photographier les étoiles ? Ou encore, la Lune s’élevant au-dessus d’un paysage de votre région.

Éloignez-vous de la route

Si vous désirez obtenir des paysages qui se démarquent des autres, éloignez-vous des routes. Prendre un cliché où tout le monde peut s’arrêter et effectuer la même scène n’est pas aussi gratifiant que si vous avez marché quelques kilomètres pour saisir une image vraiment exceptionnelle. Sortez des sentiers battus et partez explorer.

AnneJutras_PhotoTrend_6_Éloignez-vous de la route

Vous pouvez également choisir un terrain privé et aller demander l’autorisation aux propriétaires pour faire des photos sur leur propriété. Vous reviendrez avec des images uniques.

Regardez en arrière

Si vous êtes sur les lieux d’un lever ou d’un coucher de soleil, n’oubliez pas de regarder derrière vous. Parfois, à l’opposé de la scène, dans le ciel lumineux du couchant, les nuages s’habillent de rose vermeil. N’hésitez pas à tourner la tête et à changer votre composition si l’occasion se présente.

AnneJutras_PhotoTrend_7_Regardez en arrière

Voilà ! Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à améliorer vos photos de paysages !

Si vous avez d’autres suggestions à proposer, n’hésitez pas à les laisser en commentaire.


Envie de retrouver plus de conseils pour réussir vos photos de paysage sans voyager à l’autre bout du monde ? Découvrez l’ebook d’Anne Jutras « A deux pas de chez soi ».

exercices