Eyefi, la société qui produit des cartes mémoires connectées, vient de sortir une nouvelle carte SD WiFi à destination des photographes en quête de connectivité : la carte SDHC Eyefi Mobi Pro.

En plus de la possibilité de transférer ses photos en WiFi même si votre appareil est dépourvu de cette fonction, cette carte SD permet au photographe de transférer ses photos RAW en WiFi vers un mobile, une tablette ou un ordinateur.

Nous avons pu tester cette carte pendant une semaine et voici notre compte rendu.

Présentation de la carte Mobi Pro

La carte Mobi Pro est la version professionnelle des nouvelles cartes SD commercialisées par Eyefi. Elle permet de rendre votre appareil photo connecté via l’ajout du WiFi (fonctionnalité de la carte mémoire plutôt que l’ajout d’un module WiFi externe).

Eyefi propose actuellement 2 cartes SD WiFi :

Les deux cartes sont de classe 10 — comme toutes les cartes que nous vous conseillons dans notre guide d’achat — garantissant une vitesse d’écriture suffisante pour la plupart des utilisations. Il ne s’agit sans doute pas de la carte mémoire la plus rapide mais Eyefi n’est pas reconnu pour cela.

La rafale est quasi-équivalente par rapport à une carte haut de gamme, mais c’est surtout la durée pendant laquelle l’appareil est indisponible (le temps que la mémoire tampon de l’appareil se vide et écrive sur la carte) qui est bien plus longue que sur une carte mémoire haut de gamme. Selon votre usage (RAW ou Jpeg, rafale ou photo unique) cela peut être important à garder en tête.

Eyefi-MobiPro_3

Pour palier ce problème de lenteur, et si vous disposez d’un double emplacement pour vos cartes, vous pouvez configurer l’appareil pour qu’il écrive les JPEG sur cette carte et les RAWs sur une autre carte, plus rapide de préférence.

Dans l’emballage contenant la carte vous disposez d’un lecteur de carte SD en USB 2.0 ainsi que d’une carte de couleur orange contenant le code d’activation de la carte Eyefi (à noter ou conserver soigneusement car il est nécessaire si vous souhaitez utiliser la carte en WiFi avec un nouvel appareil (smartphone, tablette ou ordinateur) ou lors d’une réinitialisation. Il est dommage que Eyefi ne propose pas une petite boîte en plastique pour protéger la carte lorsqu’elle n’est pas dans l’appareil photo.

Les fonctionnalités de la carte Pro : transfert des RAW, envoi sélectif et connexion à un WiFi local

Les deux cartes Mobi et Mobi Pro sont similaires dans le fait qu’elles permettent de transférer automatiquement les photos vers un ordinateur ou un smartphone. La carte Pro a cependant quelques fonctionnalités avancées comme le transfert des fichiers RAW, la possibilité de se connecter à un réseau local type maison ou bureau et le transfert sélectif de photos.

Le transfert des RAW est une très bonne nouvelle pour les photographes car cela permet de partager et sauvegarder toutes les photos via WiFi et non plus seulement des versions Jpeg.

Malheureusement, si le transfert en WiFi des fichiers RAW vers l’application Eyefi Mobi fonctionne, ces fichiers sont cantonnés à l’application et au cloud Eyefi et le partage depuis iOS vers une autre application ou même la pellicule photo génère un fichier TIFF. Malgré l’existence d’applications de traitement RAW comme PiRAWnha and PhotoRAW sur certains smartphones ou tablettes, il n’est donc pas possible d’accéder au fichier RAW via une application tierce pour le moment.

L’application Eyefi Mobi téléchargeant automatiquement toutes les nouvelles photos par défaut, la fonction de transfert sélectif est utile pour choisir uniquement les photos que vous souhaitez transférer vers votre ordinateur ou votre smartphone/tablette. La configuration se fait en branchant la carte SD directement à l’ordinateur. Sur certains appareils photo, l’interface permet de choisir les photos à envoyer, sinon Eyefi utilise le système de verrouillage des photos. En verrouillant une image (avec le symbole de la petite clé en général), vous dites à l’application que c’est une photo que vous souhaitez transférer.

Durant une partie du test, le smartphone était connecté à un routeur WiFi domestique et à la carte Eyefi. De temps en temps, la connexion domestique prenait le pas sur la carte Eyefi, ce qui interrompait le transfert. Avec la carte SD Eyefi Mobi Pro, le mode infrastructure de la connexion WiFi permet de régler ce problème et de simplifier grandement les transferts. Après avoir configuré votre réseau WiFi local comme votre routeur, votre appareil photo ne va plus se connecter à votre smartphone en direct mais passera par le réseau WiFi local. Si votre smartphone ou ordinateur est sur le même réseau WiFi, ce qui est souvent le cas au bureau ou à la maison, le transfert se fera automatiquement, sans devoir choisir un réseau WiFi spécifique.

L’application Eyefi Mobi sur mobile

La carte mémoire fonctionne avec de nombreux appareils photo récents et même des modèles plus anciens (voir la liste complète sur le site de Eyefi). Nous l’avons testé avec un Sony RX100 ainsi qu’un Nikon D800 sans aucun problème. Pour le transfert sur mobile nous avons utilisé un iPhone 6 et pour le transfert vers ordinateur un MacBook Pro Retina d’Apple.

Pour transférer ses photos vers un smartphone, il faut installer l’application Eyefi Mobi (disponible pour Android et iOS, pas de version Windows Phone). Sur iPhone, la première chose à faire est alors d’entrer le code d’activation de la carte dans l’application puis d’installer un profil de configuration afin que le téléphone puisse se connecter au réseau WiFi.

Eyefi-MobiPro_5

A partir de là, il suffit de se connecter au réseau WiFi créé par la carte insérée dans l’appareil photo — qui doit être en fonctionnement — pour que le transfert des photos commence. En guise d’exemple, un fichier RAW du Sony RX100 (pesant 20 Mo) est transféré en 20 secondes vers l’application. Pour un Jpeg de 5 Mo il suffit de quelques secondes. En moyenne, nous avons remarqué qu’il fallait presque 1 seconde par mégaoctet transféré. C’est assez lent dès que le nombre de fichiers RAW augmente et pour le transfert de RAW il est conseillé d’activer le transfert sélectif.

L’application mobile sert également de bibliothèque pour visualiser les photos stockées sur le téléphone ainsi que sur Eyefi Cloud. Elle dispose de quelques réglages relatifs à la carte mémoire (par exemple, recevoir ou non les fichiers RAW). Pour le classement des photos, vous pouvez appliquer des tags, ajouter les photos à des albums, et les recadrer ou réorienter — grâce à des outils d’édition proposés par Aviary, le service racheté par Adobe. Sur iOS elles ne sont pas importées par défaut dans la pellicule de l’application Photos et il faudra activer la fonction.

Si la carte permet de transférer ses photos au format RAW via WiFi, cela ne veut pas dire que vous devez obligatoirement transférer vos RAW vers votre mobile. Il est notamment possible de photographier en RAW + Jpeg puis de configurer le transfert Jpeg vers mobile et RAW vers l’ordinateur. Ainsi, vos photos Jpeg sont immédiatement partageables alors que vos RAW sont sauvegardés sur votre ordinateur. C’est d’autant plus utile que les ports USB ou lecteurs de cartes tendent à disparaître, comme c’est le cas sur le dernier Macbook d’Apple.

L’application Eyefi Mobile sur ordinateur

Si l’usage principal de cette carte mémoire est de transférer ses photos vers un smartphone, il est également possible d’envoyer automatiquement vos photos vers un ordinateur connecté au réseau WiFi de la carte SD. Ici encore, l’application Eyefi Mobi doit être installée et configurée une première fois avant de pouvoir transférer vos photos.

Sur Mac, l’application vient se placer dans la barre d’état, avec pour simple fonction de faire un pont afin de sauvegarder les photos sur un espace du disque dur de l’ordinateur. Les préférences sont également très simples : choix du dossier des photos, configuration d’une nouvelle carte, choix d’importer ou pas les fichiers RAW, connexion au Eyefi Cloud… A noter que pour pouvoir configurer une carte et ses paramètres — comme les réseaux domestiques auxquels elle peut se connecter automatiquement — il faut la connecter à votre ordinateur via un lecteur de carte.

Utilisateur de Lightroom, vous pouvez importer facilement toutes les photos dans votre catalogue Lightroom en mettant en place une importation automatique en écoutant le dossier de destination des photos envoyées depuis la carte Eyefi Mobi Pro. A chaque fois que de nouvelles photos seront téléchargées, elles seront proposées au prochain lancement de Lightroom.

Alors que nous ne vous conseillons pas d’uploader les RAW vers le mobile, il est tout à fait conseillé d’envoyer les fichiers RAW vers l’ordinateur, à condition bien sûr de ne pas avoir trop de fichiers à transférer car dans ce cas le lecteur de carte SD sera sûrement bien plus rapide.

Vos photos dans les nuages avec Eyefi Cloud

En complément de ses cartes mémoires, Eyefi propose depuis un an une plateforme de stockage de photos, Eyefi Cloud. Il s’agit d’une plateforme dont l’objectif est de réunir toutes vos photos, disponibles sur tous vos appareils via des applications natives ou le navigateur web. C’est un peu comme ce que font Dropbox, Flickr ou Apple avec iCloud Photo.

eyefiwide

A l’achat d’une carte SD Eyefi Mobi Pro, vous disposez gratuitement d’un an d’abonnement au service. Le stockage des photos est illimité, se fait dans le format original y compris pour les RAW, et l’abonnement annuel est de 44,99 euros. Vous pouvez stocker toutes vos photos, peu importe avec quel appareil elles ont été prises. Il est même possible de configurer l’application pour qu’elle stocke tout votre dossier photos présent sur votre ordinateur. Il s’agit donc d’un élément à prendre en compte lorsque vous regardez le prix de la carte Eyefi Mobi Pro, disponible pour un peu plus de 100 euros sur Amazon.

eyefi

Sur Eyefi Cloud,  toutes les photos sont privées, même s’il est possible de partager des albums avec vos amis à l’aide d’une URL à partager. A noter, pour les plus geeks d’entre nous, que Eyefi Cloud peut s’intégrer au service d’automatisation IFTTT comme le montrent ces recettes. D’où l’intérêt par exemple de tagger vos photos. Eyefi propose également une API pour accéder à son Cloud.

Si à la fin de votre année de Eyefi Cloud vous décidez de ne pas renouveler votre abonnement, vous pourrez toujours continuer à utiliser votre carte Eyefi Mobi Pro mais vos photos ne seront plus sauvegardées en ligne.

Attention, Eyefi utilise un système similaire à Apple pour gagner de l’espace de stockage sur l’appareil mobile : si vous utilisez le Cloud, une fois que les fichiers originaux sont envoyés sur Eyefi Cloud, vous ne disposez sur votre smartphone que d’une version avec une résolution adaptée à votre appareil ce qui permet de gagner de l’espace. Dommage que cette fonction ne soit pas une option à cocher. Avant d’arrêter l’abonnement à Eyefi Cloud, vous devez donc penser à faire un backup de toutes vos photos présentes sur le service. Nous n’avons cependant pas trouvé de solution simple pour récupérer toutes nos photos rapidement.

Alors que le Wifi se démocratise sur nos appareils, est-ce que cette carte est utile ?

Si vous venez d’acheter un appareil photo équipé d’une fonction WiFi, la réponse est simple : non. Mais le WiFi n’est présent que dans les dernières générations d’appareils photo et nombre d’entre vous utilisent sûrement un appareil photo qui n’en est pas équipé, ce qui est notamment le cas de nombreux reflex numériques sur le marché. C’est pour ces personnes là que la carte Eyefi Mobi Pro est utile, car elle permet de donner une nouvelle jeunesse à votre appareil photo.

Eyefi-MobiPro_1

A gauche, la nouvelle carte Eyefi Mobi Pro 32Go, à droite l’ancienne carte Eyefi Mobi 8Go

Etant donné que nous partageons également de plus en plus de photos sur les réseaux sociaux et dans l’instant, avoir accès à des images de qualité réalisées avec un appareil photo bien plus performant que celui de nos smartphones est une très bonne chose. Une pratique que nous avons pu éprouver durant notre test consiste à photographier en RAW + Jpeg et n’envoyer que les fichiers Jpeg — plus légers — vers le smartphone pour un partage simple et rapide. Comme vu plus haut, la gestion des fichiers RAW en dehors de l’application est chaotique et nous ne le recommandons pas, excepté pour de la visualisation et sauvegarde pure sur mobile ou tablette.

Un point sur l’autonomie : cette carte ajoutant une connectivité WiFi, l’autonomie de votre appareil photo risque d’être réduite. Nous n’avons pas remarqué de baisse significative de l’autonomie durant nos tests, et lorsque l’application Eyefi Mobi sur l’iPhone n’est pas ouverte, aucun transfert d’image ne s’effectue. J’imagine que les ingénieurs ont réfléchi à un système permettant au WiFi de la carte de se mettre en veille tant qu’aucun appareil n’essaie de s’y connecter.

Eyefi-MobiPro_2

L’Eyefi Mobi Pro, la carte mémoire connectée la plus aboutie (mais pas exempt de défauts)

Pour nous, <strong>la carte SD Eyefi Mobi Pro est sûrement la plus aboutie des cartes connectées</strong> qu’il existe actuellement sur le marché.

Cette carte se destine aux photographes équipés d’un appareil photo mais qui ne dispose pas de la fonctionnalité WiFi. <strong>Comparée à une solution externe proposée par les constructeurs, la carte SD Wifi de Eyefi a l’avantage de disparaître dans l’usage tout en étant disponible dès que vous avez besoin de partager vos photos</strong> rapidement, ou bien en voyage pour les visualiser sur le plus grand écran d’une tablette par exemple.

Malheureusement, <strong>si le support du format RAW est une excellente chose, dans les usages nous trouvons que cette solution n’est pas encore idéale, surtout sur mobile où les fichiers RAW restent « enfermés » dans l’application Eyefi Mobi</strong> et ne peuvent pas être traités via une application tierce. La faute à l’application ou à iOS ? Nous ne savons pas, mais dans cette situation, le choix entre la carte SD Eyefi Mobi et la Eyefi Mobi Pro est à réfléchir : la carte Pro dispose en plus du support du RAW, du mode infrastructure WiFi et de l’envoi sélectif de photos.

La carte SD Eyefi Mobi Pro est disponible à partir de 102 euros avec un abonnement 1 an à Eyefi Cloud. La carte SD Eyefi Mobi est elle disponible à partir de 35€ avec un abonnement de 90 jours à Eyefi Cloud.

 

Test de la carte SD Eyefi Mobi Pro : le RAW à l'honneur
Utile pour partager sans fil ses photos vers un smartphone/tabletteRedonne une cure de jeunesse à un appareil photo sans WiFiUne fois réglé, très simple d’usageOffre de stockage dans les nuages avec Eyefi Cloud pour un accès multi-appareils
Prix élevé (+100€) mais à relativiser avec l’offre Eyefi Cloud d’une valeur de 44,99 € ou le prix d’un Camera Connection Kit sur iPadPerformance moyenne en vitesse pure, notamment dans le vidage du tamponFichiers RAW transférés sur mobile mais non utilisable en dehors de l’application Eyefi MobiApplication iOS non optimisée iPhone 6Traduction française parfois hasardeuseApplications très (trop ?) simplifiées et manquant d’options (par exemple choisir ou non de ne conserver qu’une version allégée du fichier sur mobile une fois l’upload vers Eyefi Cloud complété)
7Note finale
Avis des lecteurs 0 Avis
0.0