Avec les smartphones, la photographie mobile se banalise, mais on oublie souvent que ces petits instants photographiés regorgent d’informations utiles grâce à l’enregistrement de données complémentaires à la photo appellées EXIF (Qu’est-ce que les Exifs ? A quoi cela sert ?).

La gendarmerie nationale y trouve une nouvelle mine de renseignements pour confondre les suspects durant leurs enquêtes, car malheureusement, on oublie souvent que de plus en plus de photos sont géolocalisées et datées grâce à la puce GPS se trouvant dans notre smartphone.

Article à lire dans Pixels LeMonde.fr.