Il y a deux semaines, j’ai eu la chance de participer à un week-end en Italie, plus précisément dans la Vallée d’Aoste, la région des Alpes italiennes. Ce week-end était organisé par MonNuage pour l’office de Tourisme du Val d’Aoste et j’ai pu découvrir les magnifiques paysages montagnards ainsi que la nature verdoyante de la vallée.

De la brume dans la vallée

De la brume dans la vallée

Arrivés à Milan, nous avons pris un bus pour rejoindre la vallée, et avons fait une étape au Fort de Bard pour visiter le musée des Alpes. Ce musée est situé en haut d’une colline, dans l’ancienne forteresse, et étonne par sa modernité et l’interactivité qui donne accès au savoir de manière très ludique même aux plus jeunes visiteurs.

Un hotel dans la brume

Un hotel dans la brume

Le lendemain, réveillés dans la brume à l’entrée du Parc Naturel du Mont Avic, nous sommes parti pour une journée randonnée malgré le ciel couvert. Cette région ne fait pas partie des destinations les plus choisies par les touristes et permet de profiter du calme de la nature.

Encore de la brume

Encore de la brume

Malgré tout, le Parc cherche à attirer des touristes en développant l’agrotourisme, et nous avons déjeuné dans un gîte où l’ambiance était très conviviale et la nourriture très bonne (tout le monde connaît Aoste pour sa charcuterie).

Repas au gite

Repas au gite

Sur le chemin

Sur le chemin du retour

Après être redescendu, nous clôturons cette journée de randonnée « douce » avec un passage aux Thermes de Pré Saint Didier pour recharger les batteries. Cet établissement, qui vaut le détour, utilise les sources thermales avoisinantes et offre une vue sur le Mont Blanc à couper le souffle.

Arrivés au festival Celtica 2012

Arrivés au festival Celtica 2012

Le soir, nous avons assisté au festival Celtica 2012 dans le Bois du Peuterey à Val Veny. C’est le festival celtique le plus haut d’Europe. Ne me demandez pas pourquoi les Celtes ont décidé de faire un festival au pied du Mont-Blanc, mais la soirée a résonné au son des cornemuses et des flûtes.

Flook - Sarah Allen

Flook – Sarah Allen

J’ai découvert deux groupes : Flook, un groupe anglais, et Celkilt, un groupe français. Ce fût également l’occasion de tester mon D800 dans des conditions difficiles (la photo de concert) et je suis assez satisfait du résultat.

Celkilt - Erin MacFive

Celkilt – Erin MacFive

Celkilt - Loïc MacWind

Celkilt – Loïc MacWind

Celkilt - Titou MacFire

Celkilt – Titou MacFire

Celkilt - Erin MacFive

Celkilt – Erin MacFive

Le samedi, nous entrons sur le territoire du Grand Paradis et posons les sacs à Valsavarenche, une vallée parsemée de petits villages pittoresques comme le Hameau de Tignet.

Le village de Tignet

Le village de Tignet

Parc National du Grand Paradis

Parc National du Grand Paradis

Une belle journée s’annonce, avec une randonnée dans le Parc National du Grand Paradis. L’objectif de la journée : observer les chamois et les marmottes dans les montagnes et rejoindre les pâturages d’altitude.

Parc National du Grand Paradis

Parc National du Grand Paradis

Notre guide Nicola a réussi à apercevoir un chamois camouflé dans les rochers et même une marmotte, mais le plus beau souvenir de cette randonnée restera les paysages naturels vierges, un vrai bonheur pour les amoureux de nature.

Où est le chamois ?

Où est le chamois ?

Pour notre dernier jour, nous ne pouvions faire l’impasse sur Aoste, la Rome des Alpes. La ville, édifiée par l’Empereur Auguste en 25 av J.-C. et appelée alors Augusta Praetoria était l’étape obligatoire pour accéder aux cols alpins du Petit Saint Bernard (vers la France) et du Grand Saint Bernard (vers la Suisse) et de nombreuses ruines témoignent encore du passé faste de cette ville carrefour au fort cachet romain.

Dans les rues d'Aoste

Dans les rues d’Aoste

Au programme donc, une visite express de la ville : l’Arc d’Auguste, la porte Est de la ville fortifiée, le théâtre dont l’imposante façade est encore visible, l’Eglise Saint Ours et une visite dans le cryptoportique, cette galerie semi-souterraine qui faisait partie du Forum.

Trattoria Praetoria

Trattoria Praetoria

Cloître roman - Collégiale de Saint-Ours

Cloître roman – Collégiale de Saint-Ours

Théâtre romain d'Aoste

Théâtre romain d’Aoste

En arrivant sur la place Émile Chanoux où se trouve l’Hôtel de Ville, quelque chose nous a confirmé que l’on était bien en Italie : le football.

Football

Football

C’est à Aoste que notre périple s’est terminé, et le bilan de ce voyage est unanime : la vallée d’Aoste était pour moi une région italienne méconnue, et c’est avec des envies d’évasion et de randonnées que je suis rentré à Paris. J’espère que ce reportage photo vous aura également donné envie d’aller visiter cette région qui n’est que de l’autre côté du Mont-Blanc. Trop souvent traversée pour aller en Italie ou plus loin, cette vallée mérite bien une escale. En plus, si vous ne parlez pas italien, il faut savoir que la vallée, par son passé, est francophone.

Vous pouvez retrouver toutes mes photos sur Flickr. Merci à Deborah (Séjours en vallée d’Aoste) et à Jeremy (Monnuage) pour l’organisation.