Photos du Grand Feu d’artifice de Saint Cloud

| 2 Commentaires

Le 10 septembre dernier avait lieu au Domaine National de Saint-Cloud le Grand Feu de Saint-Cloud, le plus grand feu d’artifice d’Europe. Au delà même de Saint-Cloud, c’est tout le Sud de Paris qui a été réveillé en début de soirée par des bruits d’explosions plutôt impressionnantes. Feu d’artifice, orage, ou encore bombardements ? Les hypothèses y sont allé bon train, notamment sur Twitter.


Voici quelques photos du feu d’artifice prises par Maxime Chermat, un photographe qui nous avait déjà rejoint à notre sortie photo à Beaugrenelle en juillet. Pour précision, c’était ses premières photos de feu d’artifice donc Maxime a essayé pleins de réglages pour obtenir le résultat désiré.

Vous pouvez d’ailleurs revoir notre article pour vous expliquer comment photographer des feux d’artifice. La parole est au photographe :

—-

D’un point de vue matériel, j’ai capturé les images avec mon boitier D7000 et un objectif Nikon 18-55 3.5-5.6. Le trépied était bien-sur indispensable, je l’ai couplé avec une rotule joystick de Manfrotto pour changer rapidement l’angle de prise de vue durant le feu.



J’ai choisi un objectif grand angle car je trouvais le premier plan intéressant : la Seine qui reflétait les couleurs du feu et surtout les spectateurs sur le ponton qui à chaque fois qu’un bateau passait risquaient de finir à l’eau ;) C’était à mon avis le meilleur endroit pour profiter du spectacle, car les personnes présentent dans le parc n’avaient pas une vision d’ensemble du show.

Pour le déclenchement je disposais d’une petite télécommande infrarouge Nikon qui me permettait de déclencher et d’arrêter la photo au bon moment. Le déclenchement et l’arrêt de la photo sont à mon avis les points les plus complexes de la photographie de feux d’artifice. Il faut un petit peu d’entrainement pour savoir exactement quand déclencher la photo et surtout savoir l’arrêter à temps pour ne pas polluer l’image des traîné de lumière.



J’ai commencé mes photos avec une ouverture à f/11 pour capturer des photos de 2 à 4 secondes. J’ai très vite remarqué que des photos de 4 secondes sur un spectacle aussi intense allait rendre un peu « fouilli ». En effet le rythme des fusées envoyées était relativement élevé, beaucoup plus que sur un feu d’artifice « classique ». J’ai donc opté pour une ouverte à f/5.6 pour des photos beaucoup plus brève, entre 1 et 2 secondes.

—-

Merci Maxime pour ces explications, l’idée de prendre un grand angle pour capturer l’environnement autour du feu d’artifice était risqué, mais tu t’en es bien sorti. Voici également une vidéo du bouquet finale que tu as faite avec ton D7000 :

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos de Maxime sur son blog ainsi que les photos de David Chermat sur Flickr.

Et vous, étiez-vous au rendez-vous ce jour là pour capturer les plus beaux feux d’artifice d’Europe ? N’hésitez pas à nous laisser un lien vers vos photos pour qu’on puisse les intégrer à l’article et les partager avec les autres lecteurs avides de belles images.

D’ailleurs, si vous allez dans un lieu atypique et que vous avez de belles photos à partager, n’hésitez pas à nous envoyer un message pour que l’on publie votre histoire de photographe.

Pour aller plus loin :

email

2 Commentaires

  1. Effectivement le premier plan est intéressant et il a été bien vu de le laisser. La réalisation est très bonne et vient compléter le MP.
    Merci pour toutes ces explications maintenant on attend le prochain feu d’artifice pour en faire autant.

  2. Bonjour,
    L’endroit ou vous étiez placés semble excellent. Pouvez-vous me dire où c’était précisément? Je cherche un bon spot pour assister au spectacle sans payer ;-)
    Merci et bonne journée.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.